On a écouté l’EP de Saam

On vous a présenté ici même Saam, ce jeune homme destiné à être chirurgien-dentiste mais avec un talent pour la chanson il y a quelque mois alors qu’il publiait son excellent single « Comme ci, comme ça » et si l’on vous reparle de lui ce jour c’est parce que son premier EP est enfin là.

Composé de 5 titres, ce dernier est dans la veine de ce que pourrait proposer un Slimane, un Christophe Maé ou un Amir, à savoir une très bonne pop française où les véritables instruments sont légions.

L’ep s’ouvre sur « Comme ci, comme ça » en guise de belle présentation avant d’enchaîner sur le très agréable « Mémère » et sa musicalité tintée d’orient sur lequel Saam évoque le deuil avec tendresse.

« L’incendie » parle de couple et de ruptures sur un rythme pop. Ce titre est assez proche du travail d’Amir et c’est une bien belle réussite.

« Papa pas là » se rapproche quant à lui du style « Christophe Maé » et est en quelque sortie la ballade de l’album même si on évite le côté larmoyant, bien au contraire.

Enfin l’EP se termine par le magnifique « Partout » et nous laisse un peu sur notre faim… C’est que l’on aurait aimé en avoir encore un peu plus tant Saam marie parfaitement ses jolis textes avec une musique fraiche qui nous fait voyager à chaque titre.

On attend la suite avec impatience.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :