On a écouté l’EP de Luca Wilding

Bercé dans la musique via sa famille alors que lui n’avais jamais joué d’instruments, c’est grâce aux magnifiques chansons de Leonard Cohen que Luca Wilding a eu cette envie, à son tour, de se lancer et ce brillamment quand on écoute son premier EP « éponyme ».

Composé de 4 pistes, toutes aussi belles l’une que l’autre, Luca Wilding a une sorte de voix angélique et le sens de la mélodie qui effectivement rappelle la grandeur de Leonard Cohen dans un style évidemment un peu plus moderne.

Entre pop et folk, et ce quand bien même on a aimé toutes les pistes, on a eu un joli coup de coeur pour Ruby, don’t cry et Johanna.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :