On a écouté l’album de Ok Choral

Voilà déjà quelques années que le groupe Ok Choral existe et certains titres tels que Collision remontent déjà à 2013.

Pourtant, jamais le groupe n’avait eu l’occasion de sortir un album… Chose qui sera fort heureusement rattrapée cette année avec la sortie de l’album « éponyme« .

Mais que vaut-t-il?

L’ album s’ouvre fort délicatement avec la jolie ballade « Tout devient flou » parlant d’un « Après l’amour » d’une très jolie façon. Très belle mélodie et très joli texte.

Le tempo augmente un peu plus sur la seconde piste, « Le centre du monde« . Une augmentation de tempo qui annonce la suite à venir puisque dès cet instant, Ok Choral va proposer des chansons plus énergiques que les deux premières pistes.

« Collision » remonte comme dit plus haut, à 2013, mais le titre n’a absolument rien perdu avec les années et pour le coup ne dénote pas avec le reste de l’album. Ce titre parle à nouveau d’amour. Un  d’amour physique sur un rythme effréné mais plutôt sexy, collant parfaitement avec le texte.

Arrive ensuite « Pourvu que la nuit soit longue« , clairement un des meilleurs morceaux de l’album et sans doute notre préféré. Proposé à l’époque en b-side du single « Colision« , on peut espérer pourquoi pas une seconde chance à ce titre et une sortie officielle en single en même temps que l’album. Définitivement un des titres qui doit procurer le plus de sensations en live.

« Lumière » replonge à nouveau l’auditeur dans une ambiance plus douce. Titre original musicalement, mais loin d’être le meilleur de l’opus, il s’écoute sans pour autant marquer les esprits comme les pistes précédentes. Cela vient sans doute de la manière dont ce dernier est chanté couplé à une durée assez courte. « Lumière » donne plus l’impression d’être une interlude, qu’un véritable titre et ce d’autant qu’arrive ensuite un morceau bien plus réussi.

« Le fil »  est résolument moderne et plutôt électro dans sa première partie avant qu »arrive les guitares électriques. Très cinématique, l’instrumentale pourrait facilement figurer au générique d’un très bon film signé Lynch par exemple. Seul regret concernant ce titre : Malgré ses trois minutes dix-sept, il semble trop court. Etant une des meilleures pistes de l’opus, on aurait aimé une version plus longue et notamment avec encore plus de guitares. Clairement un morceau fort et réussi.

« Chaque seconde » est agréable à écouter, mais à l’image de « Lumières » ne sortira pas du lot malgré son aspect un peu rétro 80’s. Agréable, mais un cran moins impressionnant que les autres pistes de l’album.

« Feeling » va dans le même sens que « Chaque seconde« , à savoir un morceau que l’on prendra plaisir à écouter, mais qui est un léger cran en dessous de certaines pistes de l’album.

Enfin, l’opus se termine par le single « Vertige », le titre sans doute le plus pop et commercial de l’album. Un style qui n’est pas pour nous déplaire, même si notre préférence ira vers des morceaux plus rythmés à l’image de « Pourvu que la nuit soit longue« . « Vertige » clôture joliment un album réussi, agréable de bout en bout et comprenant quelques plages marquantes. Puis surtout, le choix des instruments et les orchestrations semble destiné à clairement exploser en live.

 

Sortie prévue au 28 septembre prochain !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :