On a écouté l’album de Edgär

Voilà un petit moment déjà que le duo Edgär se balade sur nos ondes et on peut dire que l’album qui sort aujourd’hui était très attendu.

Il faut dire que jusqu’ici, les différents singles publiés étaient tous de qualité, à commencer par l’excellent « Nuit » qui ouvre cet album, mais aussi « Dictators« , le dernier en date.

C’est donc avec une certaine excitation que l’on s’est jeté sur l’album « Secret » et ses sonorités électro pop.

Composé de morceaux en français, en anglais et parfois même avec les eux, on y retrouve quelques pépites à l’image des singles précédemment cités, mais aussi la ballade « Dead end » qui se démarque des autres pistes. Plus proche d’une ballade des 60s que des sonorités électro des autres pistes, c’est une des surprises de cet opus.

Du côté des coups de coeur, le très pop « Incendie » fait partie des pistes que l’on prendra plaisir à réécouter régulièrement.

A ce sujet, on a tendance à préférer Edgär quand il officie en français qu’en anglais, mais cela se joue sur le choix de chansons qui manquent un peu d’originalité parfois. Ainsi le titre « The lights« , qui en soi est très agréable, donne cette impression de déjà « entendu » alors que l’on préfère la touche plus personnelle sur d’autres pistes telle que « Sable Blanc » qui mélange français et anglais pour le coup.

N’oublions pas de citer aussi le titre « Me voudras-tu » et son style pop rock des 80’s à la française, plutôt sympathique.

Reste à vous parler de la piste qui a donné son nom à l’album, le plus doux mais magnifique « Secret » qui clôture cet opus de la plus belle des manières.

Edgär est définitivement un groupe à suivre et ce d’autant plus quand il propose des choses plus personnelles et plus définies. Il nous tarde de découvrir tout ceci en live et surtout déjà d’écouter le prochain opus que l’on espère encore plus électro.

Photos de Marie Bezille

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :