On a écouté l’album de Black Honey

Voilà quelques mois que l’on nous a fait découvrir Black Honey et après deux singles, on avait qu’une hâte… Découvrir l’album attendu pour le 21 septembre.

Bonne nouvelle… C’est fait !

Débutons déjà par annoncer clairement que ceux qui prendront le temps de découvrir cet album y reviendront régulièrement tant ce dernier est de qualité. A cela j’ajouterai même que ce groupe va clairement devenir une référence de la pop Indé.

De cet album, au delà des excellents singles « I only hurt the ones I love« , « Bad friends » et « Dig » dans une moindre mesure, on retiendra « Crowded city » à nouveau différent du reste de l’opus, tout comme « Hello today » qui semble venir d’une autre époque.

Le mélange des genres, c’est évidemment ce que l’on retient essentiellement de Black Honey qui ne va pas se contenter de reproduire encore et encore la même chose non-stop sur leur premier album, bien au contraire.

« Into the nightmare » est une petite bombe acidulée, elle aussi bien différente des autres titres. Enfin, « Just calling » a des aires de tubes signés « Gwen Stefani« .

Un de mes coups de coeurs après plusieurs écoutes reste évidemment « Midnight » qui a tout pour devenir mon titre préféré de l’album.

On regretta juste que les titres les plus efficaces soient mis en début d’album là où il y a une impression de petit laisser-aller sur la fin avec titres un peu moins accrocheur.

Mais dans l’ensemble cet opus est de très bonne facture.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire