On a écouté kérosène de Rose

Rose sera de retour et plus précisément le 13 septembre prochain avec une double dose de nouveautés puisqu’elle publiera son nouvel album Kerosene ainsi qu’un livre qui accompagnera ce dernier.

Si nous n’avons pas (encore tout lu) le livre (par manque de temps), il en est tout autre de l’album que nous écoutons depuis quelques semaines déjà.

Concernant le livre, il est divisé en 13 chapitres, chacun faisant référence à l’une des chansons. Une belle manière donc de prolonger l’écoute via une bonne lecture (on a quand même parcouru certains chapitres).

Annoncé avec un single énergique et différent de ce à quoi on s’attendait de Rose, le tube « Larmes à paillettes » et ses sonorités Disco est évidemment présent sur l’album et fait clairement office d’un des meilleurs titres de l’opus.

Extrait du livre Kerosene

Que les fans de Rose se rassurent et que les autres déchantent un peu, mais ce single ne reflète pas du tout le reste de l’album qui se veut bien plus calme et plus dans l’esprit « Rose« .

Cela se ressent dès le départ avec une magnifique ballade nommée « L’inconnue, c’est moi » avant de se poursuivre avec d’autres jolies douceurs telles que « Sans ivresse« , « Chambre simple » ou encore « Recueille – moi » qui a un petit côté France Gall.

Evidemment l’opus n’est pas composé uniquement de ballades, mais ne comprends plus non plus d’autres titres Disco, montrant que finalement « Larmes à paillettes » était unique.

Très appréciable aussi sur cet opus, la chanson pop « Si ce n’était pour toi » qui a un côté 80’s différent de ce que les autres artistes qui s’inspirent des 80’s proposent un peu partout. Imaginez une chanson qu’aurait écrit Michel Berger aujourd’hui pour Rose et vous avez une idée…

Sur certaines chansons, Rose se la joue conteuse et parle à la place de chanter et cela fonctionne assez bien, notamment sur l’autre jolie ballade « L’horizon grand« .

De manière générale, Kerosene est un album très agréable, bien que l’on aurait aimé d’autres pistes dans la veine de « Larmes à paillettes » tant ce style disco lui va bien. Reste à espérer que cela lui donne des idées pour la suite, car en attendant on devra se contenter d’un opus de Rose ressemblant à un opus de Rose et c’est déjà très très bien.

Dernier coup de coeur de l’opus… « Pourquoi pas » que je vous laisserai découvrir par vous même

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :