Moi moche et méchant 3 : critique du film

Moi moche et méchant 3

8.5

Scénario

8.5/10

Voix francaises

9.0/10

Le Méchant

7.5/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • De bons messages
  • Un bon film familiale
  • Suite intéressante
  • Voix françaises excellentes

Les contre

  • Présence des minions quelques fois inutiles

#Twitter : #MoiMocheEtMechant3

Réalisateur : Kyle Balda et Pierre Coffin

Voix Françaises : Gad Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais

Date de sortie : 5 juillet 2017

Durée : 1h30

 

Ce troisième volet de cette célèbre série de film intitulée Moi Moche et Méchant aborde cette année une autre histoire des personnages que l’on connaît déjà plutôt bien : Gru, sa petite famille et sa nouvelle compagne, Lucy, ainsi que les minions.

Dans ce long-métrage, Gru, après s’être fait licencier, apprend la présence d’un frère jumeau, Dru, qui avait été gardé par le père jusqu’à présent. Suite à la mort de leur père, Dru a décide de prendre contact avec scénario dernier.

D’un autre côté un nouveau personnage fait son apparition, le grand méchant, Balthazar Bratt. Nous voyons alors la rencontre entre les deux frères, et le film aborde alors le thème de supériorité et d’infériorité entre les ceux-ci. Très vite, malgré leurs différences, que ce soit dans le lieu où ils ont grandis ou a quel point ils doivent être méchants, les deux frères vont très bien s’entendre et retrouver toutes ces années perdues, en s’unissant tous les deux contre Balthazar Bratt.

On peut reprocher un peu l’inutilité des minions présents dans le film. Bien évidemment, Moi moche et méchant ne serait rien, absolument rien sans eux, mais il est triste de se dire que l’on aurait pu s’en passer quand on relit le scénario. Ils ajoutent cependant cette petite touche d’humour et malgré leur inutilité scénaristique, le film aurait été moins appréciable sans leur présence.

Un autre point qu’on apprécie, réside dans la bande-originale. Avec du bon Pharrell Williams, ou encore le très célèbre hit de Michael Jackson ‘Bad’, cette bande-originale donne du peps au film et beaucoup de rythme au long-métrage. Bon point aussi pour les voix françaises, qui n’ont aujourd’hui plus rien à prouver dans le monde du doublage.

On a d’un côté Lucy qui va essayer de s’améliorer dans son nouveau rôle de mère auprès des filles, Gru qui doit recommencer sa vie avec une nouvelle importante : la découverte d’un frère jumeau et la perte de son travail; Mais il y a aussi les rêves d’Agnès, ce qu’elle croit et ce dont elle rêve en tant qu’enfant. Dans ce film la famille est donc mise à l’honneur, ainsi que tout ce que cela implique : amour, loyauté, force et entraide. Un film de famille, qu’il faut aller voir en famille.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :