Mâle – L’Interview

Alors que son excellent Ep sort aujourd’hui, on a eu envie d’Interviewer Mâle et savoir ce qui se cachait sous ce nom et sous sa musique…

Voici notre ITW.

Z : Peux-tu te présenter aux personnes qui te découvrent ?

Mâle : Je m’appelle Julie. J’écris, je compose et je chante, depuis environ 10 ans. Mâle est un projet que je qualifierais de chanson pop moderne, le tout en français.

Z : Pourquoi ce nom de Mâle ?

Mâle : Pour le contre pied, le contraste avec ma situation sur scène et dans l’écriture : une femme seule, qui parle de ses sentiments, de ses forces et de ses peines, en solitaire, féminine et électrique.

Z : Avec un mot aussi fort pour une figure féminine… Faut-il y voir une manière simple de brouiller les pistes entre masculin et féminin. Est-ce que les mots veulent encore dire quelque chose en 2021 ?

Mâle : Personnellement, je ne suis pas allée aussi loin quand ce mot s’est présenté à moi. J’aimais le contraste avec mon projet et ma féminité. Mais il n’y a aucune provoc ou envie de brouiller les pistes. Et si les mots ne veulent plus rien dire aujourd’hui, c’est fort dommage, car j’essaie de trouver les bons pour me raconter en tout cas 🙂

Z : Te retrouves-tu dans le combat des femmes aujourd’hui ?

Mâle : J’y suis très sensible, bien évidemment. En temps que femme qui évolue dans le milieu musical notamment.

Z : dans Tennis Revers, clairement la femme prend le pouvoir, décide et laisse finalement peu de place à l’autre… Y-a-t-il encore de la place pour l’homme qui prend des décisions, s’impose et souhaite faire figure de pilier ?

Mâle : Dans Tennis Revers, la femme en a plutôt marre de regarder l’autre se plaindre alors qu’il est fautif. Elle se relève et se dit qu’elle sera mieux seule. Elle laisse de la place à l’homme, mais elle a envie d’avancer. Il n’y a pas de notion de bagarre ou de remettre à sa place une masculinité imposante, c’est plutôt une relation qui prend fin. Tout simplement.

Z : Qui est La sauvage… Qui est cette femme abîmée qui se relève ?

Mâle : Je pense que c’est moi. Je dis « je pense » car j’ai parfois fois une écriture fantasmée de ce qui peut m’arriver. Ici, je me disais qu’être seule était difficile mais qu’une fois le combat terminé, la gloire n’était que plus belle.

Z : En lien avec la chanson de quoi t’as peur… De quoi as-tu peur aujourd’hui ?

Mâle : J’ai souvent peur de trop rapidement baisser les bras et de ne pas y arriver, puis ça passe. C’est comme tout, il faut du temps, il faut prendre soin de soi et être indulgent. Et tout à coup on a plus peur de rien et on se sent invincible.

Z : Et demain ? De quoi est fait demain pour Mâle ?

Mâle : Demain est pour le moment fait de promo, de sessions acoustiques, de résidences, de répétitions. Mais vite, que demain rime avec concerts, sueur, foule, et tout ce qui va avec !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :