L’étrange Melting pot signé Féloche

Lorsque j’ai reçu le premier single Tara Tari du nouvel album « Chimie vivante » signé Féloche… Je n’ai absolument pas accroché et pourtant, ma curiosité a été piquée en recevant l’intégralité de l’album à venir le 14 septembre prochain chez Silbo Records.

Ecoutant automatiquement tout ce que je reçois pour me faire ma propre idée, c’est donc avec une certaine appréhension que j’ai lancé cet opus composé de 11 titres, tous plus variés l’un que l’autre.

Et le moins que l’on puisse dire est que la surprise aura été au rendez-vous.  Véritable melting pot de sons électro, pop et même urbain, Chimie vivante surprend à chacune des pistes tant celle en cours est différente de celle qui la précède et de celle qui va la suivre juste ensuite.

Que ce soit Le miroir avec sa voix enfantine, Chimie vivante et son côté electro, la fausse comptine pop estivale Crocodiles, la ballade à l’italienne Manjo, l’urbain Petite tête ou même Colombine et sa voix d’opéra, il y en a pour tout le monde dans cet album.

Un mélange déconcertant évidemment, mais au combien réussi qu’il partage entre autre avec Naïf Herin ou encore Julia Wischniewski.

Plus qu’une découverte, cet opus est une véritable surprise qui montre qu’il faut toujours avoir la curiosité d’aller plus loin et ne pas s’arrêter à un titre que l’on apprécie que moyennement.

En attendant, pour vous, de découvrir cet album, je vous laisse avec le clip de Tara Tari que vous apprécierez ou pas. Mais dans tous les cas, il faudra vous intéresser à l’album lors de sa sortie. Un album dont on vous reparlera d’ici là.

Voici également un EPK racontant l’histoire derrière ce titre.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire