Le réalisateur culte Michel Lang est décédé.

 

 

Bien qu’il n’ait pas eu une filmographie aussi populaire que celle d’un Gérard Oury ou d’un Claude Zidi en son temps, Michel Lang fut toutefois le réalisateur d’une comédie culte des années 70 : A nous les petites anglaises, un film sorti en 1976 qui racontait les péripéties de deux étudiants français partis en Angleterre pour, officiellement, perfectionner leur anglais.

Michel Lang était né à Paris le 9 juin 1939, après des études au lycée Chaptal, il entre à la Sorbonne dîplomé d’une licence en littérature américaine puis sort diplômé de l’IDHEC. Il commence sa carrière au cinéma dans les années 60, en signant deux courts métrages : Un tout autre isage (1964) et Stances à Véronique (1967), puis en travaillant comme assistant réalisateur auprès de réalisateurs de renom comme André Hunebelle, Marc Allégret ou encore John Berry.

En 1976, il se voit l’opportunité de réaliser son premier long métrage : A nous les petites anglaises. Cette comédie, en partie autobiographique, produite par Irène Silberman (Diva), fut un très grand succès populaire à sa sortie puisqu’il engrangea près de 5 millions de spectateur et en fît le troisième grand succès de l’année 1976 (après L’aile ou la cuisse et Les dents de la mer). Le succès de ce premier film permît à Michel Lang de s’affirmer comme étant l’un des nouveaux piliers du cinéma populaire français mais malheureusement, la suite de sa filmographie sera moins riche en réussites commerciales et critiques. Il fut néanmoins un grand découvreur de talents puisque c’est grâce à Michel Lang que des acteurs comme Franck Dubosc, Eric Elmosnino, Anne Parillaud ont pu trouver leurs premiers rôles au cinéma.

A partir des années 90, Michel Lang délaisse le cinéma pour se tourner vers la télévision pour terminer sa carrière en 2002 avec un épisode de la série Louis la Brocante avec Victor Lanoux. Atteint de la maladie d’Alhzeimer, il s’est éteint Dauville le 25 avril 2014.

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :