La passion d’Augustine : Critique du film

La passion d'Augustine

9.1

Scénario

8.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Une musique parfaite
  • Des actrices hors pair
  • Belle mise en scène
Avis:

#Twitter : #LaPassionDAugustine @KMBOCinema

Réalisatrice : Léa Pool

Actrices : Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Valérie Blais, Diane Lavallée

Date de sortie : 30 mars 2016

Synopsis : Simone Beaulieu, devenue Mère Augustine, dirige un couvent au Québec. Passionnée, résiliente, Mère Augustine consacre son énergie et son talent de musicienne à ses élèves. Lors de son arrivée, elle prend sa nièce, Alice, une jeune pianiste prodige, sous son aile.L’école est un haut lieu musical qui rafle tous les grands prix de piano de la région. Il y résonne un flot de gammes, d’arpèges, de valses de Chopin et d’Inventions de Bach. Mais lorsque le gouvernement instaure un système d’éducation publique dans les années 60, l’avenir de Mère Augustine et de ses Soeurs est menacé.

La Passion d’Augustine est un film qu’on peut qualifier d’admirable, et ce pour plusieurs points. D’abord les actrices (qui ont été en réalité choisis dans une école de musique) jouent de façon incroyable. La nièce de sœur Augustine, Alice, jouée par Lysandre Ménard, interprète ici son premier rôle au cinéma et il y a fort a parier qu’on la retrouvera prochainement dans un autre film tellement elle a une présence et une force indéniable. Quant aux autres actrices, que ce soit les sœurs où les élèves du couvent, elles sont toutes douée et possèdent des voix extraordinaires.

la passion d'augustine2

Ensuite, la musique est ici l’élément principal puisque ce sera la seule forme de liberté dans laquelle les filles pourront s’évader. C’est en reprenant les plus grands morceaux des plus célèbres compositeurs classiques tels que Mozart ou encore Bach que l’on se retrouve plusieurs fois à fermer les yeux et écouter, juste écouter ces grands morceaux que l’on connaît tous. Et lorsqu’on ouvre ses yeux pour regarder, c’est encore plus beau. Il y a une fluidité lorsque les morceaux joués sont filmés. C’est pur, c’est beau, autant visuellement qu’auditivement.

la passion d'augustine 3

La plupart des scènes sont toutes tournées de façon simple, mais magnifique. Celle où les sœurs enlèvent leurs voiles est pur, triste et très touchante, c’est comme si elles enlevaient leurs peaux et on ressent ça de manière très forte. On est complètement attachés à elles et on ressent beaucoup d’empathie. Si devant ce film on peux ressentir de la tristesse, ne vous inquiétez pas, on rigole aussi beaucoup !

Sans être jamais trop lent où sans rythme, La Passion d’Augustine est efficace au plus haut point et nous emporte par sa musique. Un beau film, très touchant, que tout fan de musique classique ne doit manquer sous aucun prétexte. 

"LA PASSION D'AUGUSTINE"

1 commentaire sur La passion d’Augustine : Critique du film

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. Rencontre avec Céline Bonnier, prochainement dans La Passion d’Augustine | Zickma
  2. Rencontre avec Céline Bonnier pour La Passion d’Augustine | Zickma
  3. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :