Flag Day : critique du film

Flag day

9

Scénario

8.5/10

Réalisation

8.5/10

Casting

9.5/10

Bande-originale

9.5/10

Les pour

  • Casting excellent
  • Authentique
  • Bande-original excellente

Les contre

  • Violent

Twitter : #FlagDay

Titre VO :

Réalisateur : Sean Penn

Acteurs : Dylan Penn, Sean Penn, Josh Brolin, Dale Dickey.

Durée : 1H48

Date de sortie : 29septembre 2021

Nouveau et sixième film réalisé par le comédien/réalisateur Sean Penn, qui décide de nous raconter l’histoire de Jennifer Vogel et sa relation avec son père John Vogel, inspiré des mémoires de Jennifer intitulé Flim-Flam Man.

Synopsis : John Vogel était un personage hors norme. Enfant, sa fille Jennifer s’émerveillait de son magnétisme et de sa capacité à faire de la vie une grande aventure. Il lui a beaucoup appris sur l’amour et la joie, mais elle va découvrir sa vie secrète de braqueur de banques et faussaire. Tiré d’une histoire vraie, FLAG DAY est le portrait d’une jeune femme luttant pour guérir des blessures de son passé, tout en reconstruisant sa relation père-fille.

Sean Penn nous offre un film bouleversant, avec une réalisation profonde et touchante. Sa gestion des acteurs et actrices est si précise que l’interprétation de ceux-ci permettent au film de gagner encore plus en authenticité ; en effet la relation père-fille dans la vraie vie de Dylan/Jennifer et Sean/John se ressent à l’écran. Une alchimie est présente et notre engagement en tant que spectateur nous plonge dans cette relation et cette histoire.

La photographie et le tournage en 16mm sur de la pellicule Kodak avec des caméras Arri et de vieux objectifs renforcent cette authenticité et nous sommes engagés dans cet fresque américaine des années 60/70/80/90s. La bande originale ne fait que renforcer cette sensation, de plus, les couleurs et les plans sont magnifiques.

Il s’agit d’un film qui fait du bien, malgré les difficultés familiale de pouvoir se relever et surtout essayer de s’aider chacun les uns avec les autres. C’est une histoire vraie touchante et pleine d’espoir, notamment du au fait que Jennifer Vogel soit, malgré son enfance et sa relation compliquée avec son père et sa mère, aujourd’hui une journaliste renommée et qu’elle écrit son premier roman.

Une fresque bouleversante, tendre et violente à la fois, de ce personnage qui grandit, ou l’enfance, les souvenirs, l’amour et la famille sont essentiels.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d bloggers like this: