Ferdinand : Critique du film

Ferdinand

9.4

Scénario

9.0/10

Voix

9.5/10

Réalisation

9.5/10

Bande originale

9.5/10

Les pour

  • Drôle
  • Bonne morale
  • Subtile

#Twitter : #Ferdinand

Réalisateur : Carlos Saldanha

VO : John Cena, Kate McKinnon, David Tennant

Date de sortie : 20 décembre 2017

Durée : 1h47

Carlos Saldanha est aujourd’hui bien connu dans le monde de l’animation, en effet on le connaît pour la trilogie l’Age de Glace, mais aussi pour Rio, Rio 2 et Rio I Love You ou même Robots. En cette fin d’année, il décide de s’inspirer du roman L’Histoire de Ferdinand, écrit par Munro Leaf il y a 81 ans (1936) et d’en proposer une nouvelle version avec de nouveaux personnages mais tout en gardant l’essence et les messages principaux.

L’histoire de base est donc la même, c’est ce taureau appelé Ferdinand, qui va, malgré son apparence de brut, être vu comme tel et être amené à se battre dans l’arène contre les matadors. Mais Ferdinand n’aime pas cela, il aime les fleurs, sa famille, son petit village et surtout, il n’aime pas la violence. Il va être amené à se faire de nouveaux amis, mais surtout à se battre pour retrouver son petit coin de paradis.

Tous les personnages dans Ferdinand sont différents mais restent les mêmes de par leurs souffrances et leurs ambitions : retrouver sa famille, être le meilleur taureau ou être le plus beau. Que ce soit les chevaux allemands, qui par ailleurs sont excellents et dont on adore la présence et leurs arrivée, les hérissons ou même la chèvre, chacun amène sa petite touche personnelle qui rend le film attrayant et d’autant plus drôle.

Un gros point en plus pour une scène toute spéciale, la scène du combat de danse. Ce moment ou les rires dans la salle ne s’arrêtaient plus, c’est excellent et les effets d’animations y sont remarquables.

La musique présente dans le film est excellente, on retrouve principalement Nick Jonas à la Bande-originale, et John Powell pour la composition musicale. Le réalisateur précise d’ailleurs à ce sujet, lors de notre rencontre après la projection du film, qu’il souhaitait faire une musique à la fois classique mais aussi contemporaine avec des sonorités espagnoles, et que cela était un travail intéressant bien que assez difficile. Mais pas de soucis à se faire de ce côté-là, la musique est excellente.

Ferdinand est un personnage important, on comprend tout de suite sa personnalité et sa souffrance à cause de son physique de bulldog alors que celui-ci est en réalité une crème et ne cherche qu’à retourner chez lui et aider les autres. Il s’agît d’un joli film qui montre que l’apparence ne fait pas tout et que même si l’on nous pousse à être mauvais, tout comme on pousse Ferdinand à se battre et à être un vrai taureau, celui-ci ne cède pas et ressort alors sa vraie personnalité. Alors quelque soit votre âge, que vous emmeniez vos enfants ou que vous soyez simple cinéphile, Ferdinand est un film à voir en cette fin d’année.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire