Et si DBK project était le projet le plus ambitieux de l’année ?

Les artistes font tous la même soupe, il n’y a plus rien d’original à la radio, c’est encore une reprise…

Voilà globalement ce que l’on entend à longueur de journées ou osons le dire… A longueur d’onde !

Alors quand un groupe décide de proposer quelque chose d’ambitieux, atypique et original; on a évidemment envie de tendre l’oreille. Voilà exactement ce qui s’est passé avec DBK project.

Il faut dire que le project est annoncé comme un

Un magnifique concept album pop rock sur fond de science-fiction

La première surprise est de débuter l’album par une petite histoire… Oui l’album est un concept complet où se mélange de la narration et des chansons. Rapidement on apprend que l’on va suivre les aventures de « 480« , l’héroïne de notre voyage musical.

Un voyage avec de la pop en français et en anglais (pas toujours avec le plus bel accent, mais cela reste un détail) et des sonorités allant du rock à l’électro en passant par de la variété moderne.

Rapidement certaines pistes telles que Sing a song, Tout seul, le semi disco Avant la tempête, le rock and roll La bataille ou encore la ballade bluesy Draw me something se détachent pour former un album varié et de qualité.

Véritable concept qui a eu la bonne idée aussi de séparer les parties narrations et chansons afin de pouvoir (si vous le souhaitez) adapter l’album selon que l’on souhaite ou non (re)vivre l’histoire de 480 ou simplement profiter des chansons toutes les unes plus belles que les autres.

Ce DBK project est une incroyable surprise disponible dès le 6 juin prochain et que l’on vous invite à découvrir dès sa sortie car il ne fait aucun doute que vous serez inévitablement conquis.

En attendant, on vous laisse avec Anastasia

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :