Découvrez Jürgen Drews !

Je ne m’attend pas à faire aimer cet artiste à des millions de français, mais si au moins cet article permet à certains de découvrir ce grand artiste allemand, alors ce sera un pari gagnant.

Jürgen Drews est ceux que l’on peut appeler « un chanteur à la carrière incroyable » puisqu’il est dans le paysage musical depuis plus de 40 ans !

Il est en effet apparu en 1974 avec l’album « Zeit für meine Songs » alors qu’au départ il était destiné à devenir, comme son père, médecin.

Avant ceci, il a obtenu à 15 ans le prix du meilleur joueur de Banjo… Oui cela ne s’improvise pas !

Il sortira en Allemagne, d’autres albums au succès confidentiel et devra attendre 1976 avec le single Ein Bett im Kornfeld qui passera 24 semaines de présence dans les charts pour obtenir son véritable premier succès.

Dans les années 80, il va essayer de créer une carrière aux US sous le nom J.D. Drews, mais sans véritable succès même si le titre Don’t want nobody atteindra la 79ème place

Déjà il a sa voix si particulière. Surtout on remarque que le style musical est plus roots, plus rock que ce qu’il propose aujourd’hui.

Après son tube de 1976, Jürgen Drews n’atteindra plus jamais la première place des classements mais va continuer d’exister et devenir de plus en plus un artiste populaire. Cela va continuer avec Barfuß durch den Sommer

Par la suite il va continuer sa carrière en tant que chanteur de variété que l’on apprécie écouter sans jamais vendre énormément. Il va alors disparaître de l’Allemagne au début des années 80 ‘pour sa carrière US), ne proposant qu’un single en 1989 : Mit dir sofort und ohne Ende

Entre 1994 et 1999 il va publier 3 albums et reviendra ainsi doucement dans les oreilles du public puisque entre temps il a essentiellement officié en tant que producteur.

Entre 99 et 2007, il se fera plus discret et son second comeback ne fera pas mouche. Son album Glanz & Gloria ne rencontrera pas le public.

Il faudra attendre 2010 pour revoir Jürgen Drews à nouveau au sommet avec un album  puisque son opus Schlossallee arrivera 20ème des charts.

Cet album sort alors que la musique populaire allemande (Schlager) revient en force grâce entre autre à Helene Fischer si bien que ce nouvel opus de Jürgen lui assurera quelques tubes.

Cela débute un peu avant la sortie de l’album, avec le single Ich bau dir ein Schloss

Comme on peut le voir dans cette vidéo, Jürgen est devenu avec le temps l’artiste qui ambiance les festivals avec des chansons de variété que certains pourraient juger un peu Kitsch mais au succès incroyable lors des fêtes.

Ses chansons vont alors être reprises par un  grand nombre d’artistes qui passent de festivals à festivals…

Voici un exemple de l’effet Jürgen Drews sur les festivals avec le titre Über uns ist nur der Himmel

En 2011, Jürgen revient avec l’album Schlagerpirat, moins populaire que le précédent mais comprenant quelques tubes malgré tout.

Le premier single tiré de l’album est Wenn die Wunderkerzen brennen

Une chanson qu’il revisitera en mode « Classique »

2013 sera une meilleure année avec la sortie de l’album Kornblumen qui parviendra à atteindre la 18ème place des charts.

Le premier single extrait porte le nom de l’album

Comme on peut  le voir, Jürgen Drews sait ce qui fonctionne et il n’est plus question (pour le moment) de changer de style si bien qu’il continue dans le Schlager quitte à sembler étrange en dehors de l’Allemagne.

Depuis quelques années, conscient que les albums ne se vendent plus vraiment, Jürgen sort épisodiquement des singles en solo ou en collaboration tels que la ballade Es war alles am besten

Sans oublier de sortir de temps à autre un album

Voici une de ses meilleures performances

Das is der moment, malgré sa mélodie accrocheuse n’a pas rencontré le succès et n’est entré qu’une semaine dans les classements allemands à la 73ème place.

Il est à noter que sur sa longue carrière, Jürgen n’a tourné que 10 clips vidéos.

Au niveau des collaborations, on retiendra entre autre Grosser Bruder en compagnie de Jürgen, l’excellent Sonnenstudio Marion avec Die Atzen, mais aussi Hey! We’re Gonna Rock This Place avec The hermes House Band.

Voici le clip

Il a également collaboré avec un autre chanteur populaire en Allemagne, Micky Krause sur le tube Ich hab den Jürgen Drews gesehn.

Enfin il vient de sortir un dernier single il y a quelques semaines à peine : und ich schenke dir einen regenbogen

Un titre qui fonctionne très bien en Live

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :