Critique « Zero Dark Thirty »

Avis:

Twitter: @UniversalFR

Acteurs: Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton, Mark Strong, Chris Pratt, Kyle Chandler, Harold Perrineau.

Réalisateur: Kathryn Bigelow

Date de sortie: 23 Janvier 2013

Bande annonce: 

Avis de #Chris

Voilà donc « Le film coup de poing », le film qui « va nous clouer au siège » et la publicité ne nous aura pas arnaqué pour le coup, j’ai eu l’impression de me prendre une droite et d’être cloué de fatigue au siège pendant 1h20 environ !!

Le début du film atrocement long aurait largement du être raccourci et hormis nous montrer de la torture et de l’interrogatoire, il ne se passe pratiquement rien. Maintenant il est évident qu’on ne pouvait pas simplement faire un film uniquement sur des mecs qui défoncent une porte et tuent Ben Laden (je ne spoile rien, vous savez ce qui s’est passé).

Puisque j’aborde le sujet des scènes de tortures, il y a actuellement une polémique vis a vis de celles ci comme quoi elles seraient insoutenables… Dites vous que la polémique est là uniquement pour vendre puisque l’on ne voit rien qui n’ait déjà été vu avant et limite le début de « Meurs un autre jour » où James Bond est torturé est plus violente que celles présentes dans ce film. La différence est qu’ici on sait que cela s’est tellement déroulé (en même temps on s’en doutait un peu) et que cela peut choquer plus rapidement.

Finalement donc cette première partie aurait facilement pu durer 45′ maximum et faire ainsi passer le film qui dure quand même 2h30 a une durée plus convenable.

Jessica Chastain est donc nominée à l’oscar de la meilleure actrice cette année et même si il est vrai qu’elle joue bien, il y a d’autres performances plus méritantes telles que celle de Jennifer Lawrence dan « Silver linings playbook » ou Naomi Watts pour « The impossible » si l’on ne tient compte que du fait que ce soit 3 adultes.

A noter également la mort d’un personnage que l’on voit arriver à 1000km et alors que l’on vient de se taper 3 plombes de scènes répétitives et inintéressantes, cette mort est zapée comme une lettre à la poste là où il aurait été utile de voir plus longuement les conséquences de celle ci sur le personnage principal du film.

La fin du film par contre tient toutes ses promesses et une fois l’interrogatoire terminé et que la chasse à Ben Laden débute, on est pris par le suspens (alors que l’on sait comment cela se termine) et il nous est impossible de décrocher de l’écran.

Meilleur film de l’année, pas vraiment mais qui a quand même le mérite d’être vu pour sa fin

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :