Critique : Une colonie

Une Colonie

7.8

Scénario

8.0/10

Casting

8.5/10

Mise en scène

7.5/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Un beau portrait sur l'adolescence
  • Un bon casting
  • Une jolie photographie

Les contre

  • Le film manque un poil d'émotions à certains moments
  • Un rythme un peu trop lent

Twitter : #UneColonie @waynapitch

Réalisateur : Geneviève Dulule-De-Celles

Casting : Emilie Bierre, Irlande Côté, Jacob Whiteduk-Lavoie

Durée : 1h42

Date de sortie : 6 novembre 2019

Synopsis :
Mylia, une enfant timide et farouche, s’apprête à quitter sa campagne natale pour la grande école. À la recherche de repères dans ce milieu qui lui semble hostile, elle apprendra à mieux se connaître à travers la rencontre de Jimmy, un jeune autochtone marginal de la réserve voisine.
Mylia avancera comme elle peut, parfois maladroitement, en se frottant à l’absurdité de l’adolescence, à ses malaises et à ses petites victoires.

Pour son premier film, Geneviève Dulule-De-Celles dresse un portrait d’une adolescente qui rentre au collège (au secondaire comme disent les québécois) et qui cherche ses repères dans ce nouveau monde.

Drôle, assez touchant (même si l’on aurait aimé qu’il le soit un peu plus à certains moments, puisque ce n’est que vers la fin que plusieurs scènes sont bouleversantes et très belles), la réalisatrice parvient, avec beaucoup de pudeur et sans jamais tomber dans le pathos ou le cliché, à nous livrer un film profond tout en prenant son temps tout son temps (peut être un poil trop parfois) pour nous raconter comment Mylia va appréhender ce nouveau monde qu’elle ne connaît pas.

Mylia va apprendre à grandir, à tomber amoureuse, à faire la fête, à affronter un événement difficile, à devoir passer moins de temps avec sa petite sœur et j’en passe. Tout ça dans le but de mieux avancer dans sa vie et d’apprendre à faire des choix parfois compliqué, mais également dans le but de s’ouvrir au monde qui l’entoure.

Côté casting, Emilie Bierre incarne très bien Mylia, tout en timidité et la jeune actrice est très bien, tout comme Irlande Côté qui impressionne de part son âge, sans oublier Jacob Whiteduk-Lavoie également assez bon.

En clair, Une Colonie est un joli film sur l’adolescence et tout ce qui l’accompagne et même si on décèle certains défauts et un manque de rythme parfois, le film est n’en reste pas moins une belle réussite.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :