Critique : The Peanut Butter Falcon

The Peanut Butter Falcon

9

Scénario

9.0/10

Casting

9.0/10

Mise en scène

9.0/10

Bande originale

9.0/10

Les pour

  • Un casting impeccable
  • Une belle aventure humaine
  • Un très bon premier film

Twitter : #ThePeanutButterFalcon @tpbfalcon @DeauvilleUS

Réalisateurs : Tyler Nilson et Michael Schwartz

Casting : Shia LaBeouf, Dakota Johnson, Zak Gottsagen, John Hawkes

Durée : 1h36

Synopsis :
Alors que Tyler est en cavale, il va devenir le coach de catch et allié de Zak, un jeune homme trisomique. Zak est lui aussi en fuite, il a quitté son foyer en vue d’essayer de réaliser son rêve : celui de devenir une catcheur professionnel et rejoindre l’école de catch de Saltwater Redneck.

Drôle, émouvant et d’une sincérité folle, le premier film de Tyler Nilson et Michael Schwartz est une très jolie pépite.

The Peanut Butter Falcon est le genre de belles surprises qu’on n’attend pas et qui se révèle être une jolie petite claque qui fait du bien au moral. Doté de jolis plans et d’une musique somptueuse, le film nous embarque dans une aventure touchante et pleine de rebondissements, sans compter sur un humour où les punchlines sont géniales et où les gags font mouches.

Le film repose aussi sur un casting impeccable avec un Shia LaBeouf très bon, une Dakota Johnson est formidable, un Zack Gottsagen excellent et Bruce Dern comme bien souvent, très drôle.

Tyler Nilson et Michael Schwartz nous livrent un film tendre, beau, profond et qui évite avec brio les clichés habituels. A ne pas manquer.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :