Critique: New York Melody

Avis:

Twitter : @ugcdistribution

Titre original : Begin Again

Acteurs : Keira Knightley, Mark Ruffalo, Adam Levine

Réalisateur : John Carney

Date de sortie : 30 juillet 2014 (1h44)

Synopsis : Greta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse. 
Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l’emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s’adonne à sa plus dangereuse passion : l’alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,… Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique… Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons…

NEW-YORK-MELODY-CRITIQUE-1

Après un Once très bien accueilli par la critique, John Carney revient sur grand écran avec son nouveau film New York Melody. Si la musique est une nouvelle fois à l’honneur nous ne sommes plus dans une comédie musicale au cœur de Dublin mais bien dans une comédie romantique en plein New-York.

Tout commence un soir dans un bar de Brooklyn où un homme jouant sur scène décide de laisser sa place à son amie pas très à l’aise à l’idée d’interpréter un morceau. Seule avec sa guitare, Greta, interprétée par Keira Knightley, se lance dans une chanson folk assez déprimante. Puis, nous voilà repartis quelques heures plus tôt dans la journée. Nous découvrons alors Mark Ruffalo dans le rôle de Dan, un producteur de musique ayant perdu son travail et sa famille, accro à la boisson et enchainant les galères. Retour sur la première séquence du film, cette fois à travers ses yeux à lui… Tout droit sorti de son imagination, des instruments s’agitent sur scène et se greffent à cette chanson mélancolique. On assiste alors à la naissance d’un tube, point de départ d’une belle rencontre.

NEW-YORK-MELODY-CRITIQUE-4

Tant sur le casting que sur la mise en scène, il est très difficile de trouver de fausses notes dans New York Melody, bien au contraire.

Alors que l’exercice est devenu monnaie courante pour les actrices, c’est une grande première de voir Keira Knightley dans un rôle musical. Côté chant ? Le pari est réussi. Quelques notes suffisent pour nous charmer. On vous rassure, cela ne s’arrêtera pas avant les 1h44 que dure le film. Emouvante, drôle, ce rôle lui convient à merveille, tout comme pour Mark Ruffalo (Avengers). Adam Levine (chanteur leader du groupe Maroon 5), dont se fut la première fois au cinéma, est également à sa place ainsi que les autres membres du casting.

New York Melody est une véritable déclaration d’amour à la musique. Certaines scènes, comme celle de la ballade nocturne où nos deux protagonistes arpentent les rues new-yorkaises écouteurs aux oreilles, ne vous laisseront pas indifférents face à la beauté et la sincérité qui en émanent. Des thèmes comme les relations de couples, la paternité, l’adultère ou encore le pouvoir de l’argent dans l’industrie musicale, seront également abordés, en toute simplicité, sans jamais nous faire tomber dans les clichés.

John Carney signe ici un très joli film aussi émouvant, touchant que drôle sur fond de belles images et d’une bande originale envoûtante dont il compose lui même plusieurs titres.

NEW-YORK-MELODY-CRITIQUE-3

En attendant de pouvoir écouter l’intégralité de la bande originale du film, nous pouvons d’ores et déjà vous donner la track list :

1.  « Lost Stars » – Adam Levine
2.  « Tell Me If You Wanna Go Home » – Keira Knightley
3.  « No One Else Like You » – Adam Levine
4.  « Horny » – CeeLo Green
5.  « Lost Stars » – Keira Knightley
6.  « A Higher Place » – Adam Levine
7.  « Like A Fool » – Keira Knightley
8.  « Did It Ever Cross Your Mind » (Demo Version) – Cessyl Orchestra
9.  « Women Of The World » (Go On Strike!) – CeeLo Green
10. « Coming Up Roses » – Keira Knightley
11. « Into The Trance » – Cessyl Orchestra
12. « A Step You Can’t Take Back » – Keira Knightley
13. « Lost Stars » (Into The Night Mix) – Adam Levine (*Deluxe)
14. « The Roof Is Broke » (Demo Mix) – Cessyl Orchestra (*Deluxe)
15. « Tell Me If You Wanna Go Home » (Rooftop Mix) – Keira Knightley and Hailee Steinfeld (*Deluxe)
16. « Intimidated By You » – Cessyl Orchestra (*Deluxe)

Et parce qu’on sait que vous êtes impatients, on vous laisse (re)découvrir le titre Lost Stars en vidéo !

 Avis de Charly

New York melody critique 2B2Encore une fois , on ne pourra s’empêcher d’exprimer notre étonnement face à notre titre version française , en anglais et qui ne fait qu’enlever du charme au titre original.
Mais bon , l’on ne s’attardera pas dessus.
C’est vraiment très bon.
Ca sort un petit peu de nul part, de l’inattendu si l’on peut dire et bon sang qu’est-ce que ça fait du bien dans une période où l’on ne peut pas aller au cinéma sans entendre parler du dernier blockbuster en date.
Alors qu’on pourrait penser à une banale comédie romantique en voyant la bande-annonce ou tout simplement le poster , je peux vous assurer que l’on en est très loin.
En effet , il est plus question ici de romance certes, mais avant tout de comment vivre nos passions.
Dans le cas présent, la musique et le chant.
New York melody critique 2B3
On assiste donc à la rencontre de deux personnages, tout deux déçus ou dépassés par les derniers évènements.
Lui, campé par un Mark Rufallo en forme et vraiment à l’aise.
Elle, sous les traits d’une Keira Knightley absolument surprenante de par son jeu (pour une fois, elle ne joue pas une princesse, une duchesse ou je ne sais quoi) mais également de par sa voix, car oui c’est elle qui chante une grande partie des chansons du film et c’est tout bonnement sublime.
BEGIN AGAINCe point de départ laisse place à une très belle histoire qui se balade entre émotion, humour, joie, tristesse et cela sans jamais tomber dans le grotesque, ce qui est tout de même agréable.
Le seul bémol peut-être , vient de la structure narrative du film (avec une mise en abîme qu’on en voit pas vraiment venir), peu habituelle au début, bien que l’on s’y fasse vers le milieu du film.
Mais cela ne nuit aucunement au charme que dégage ce petit film new-yorkais.
Idéal pour passer un bon moment et nous rehausser les idées, foncez le voir dès le 30 Juillet !

Avis de Chris

Tout a donc été dit par Sarah-Jane et Charly, je vais juste dire que justement la forme narrative du film est une des choses qui m’a plu le plus car sortant de l’ordinaire et que selon moi cela ajoute une touche encore plus intéressante au film. Pour le reste, je rejoins vraiment mes camarades de jeu et surtout suis littéralement tombé sous le charme de Keira Knightley, magistrale. Perso si je ne la vois pas aux oscars pour la meilleure chanson de l’année… Je serais très déçu.

BEGIN AGAIN

 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. New-York Melody : Une BO avec Keira Knightley & Adam Levine - Moi, Sarah Jane - Blog lifestyle en 155 motsMoi, Sarah Jane – Blog lifestyle en 155 mots

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :