Critique Marvin ou la belle éducation

Marvin ou La Belle Education

8.8

Scénario

8.8/10

Acteurs

9.5/10

Réalisation

8.8/10

Bande orginale

8.0/10

Les pour

  • Sujet maîtrisé
  • Casting au top
  • Fort et émouvant

Twitter : ‪#MarvinOuLaBelleEducation @MarsFilms ‬

Réalisateur : Anne Fontaine

Acteurs : Finnegan Oldfield, Jules Porier, Gregory Gadebois, Vincent Macaigne, Charles Berling

Durée : 1h53

Date de sortie : 22 novembre 2017

Gros coup de cœur !

Quand on s’attaque à un sujet fort comme l’acceptation de soi et surtout l’acceptation de soi par ceux qui nous entourent il faut savoir maîtriser son propos.

Avec son nouveau film, Anne Fontaine nous plonge dans la vie de Marvin, jeune garçon homosexuel vivant dans un petit village des Vosges. Ce dernier subit les moqueries des camarades de classes au collège et ne trouve pas de réconfort auprès de ses proches qui rejettent la pensée que leur fils ou frère puisse être différent. Alors on découvre Marvin adulte qui s’est éloigné, a pris la fuite et tente d’écrire et de construire un spectacle afin de raconter son histoire.

Dès la première scène, l’émotion que peut ressentir notre personnage principal est très bien retranscrite. Il y a besoin de peu d’observation pour comprendre la détresse de cet enfant qui pourtant parvient à garder une grande force intérieure fortifiée par l’arrivée dans sa vie de nouveaux soutiens en les personnes de la principale du collège Madeleine Clément et Abel Pinto, un modèle dans le milieu théâtral.

La réalisation du film est bien faite. A aucun moment on ne se sent perdu dans le scénario qui se permet de mélanger scène du passé avec celle du présent. La non confusion fonctionne principalement grâce aux très bons choix des acteurs incarnant Marvin. Jules Porier et Finnegan Oldfield se ressemblent comme deux gouttes d’eau grâce notamment à de petites transformations physiques telles que les cheveux roux et un grain de beauté. Puis on salue la performance des deux comédiens qui nous transportent là où il faut. Tout simplement bluffant et méritant une reconnaissance.

Le reste du casting n’a pas à rougir tant on est ravi de retrouver Vincent Macaigne dans un rôle nouveau mais qui lui convient parfaitement ou encore Isabelle Huppert dans son propre rôle et Charles Berling tout aussi efficace.

Marvin ou la belle éducation est vraiment une belle réussite qui devrait ravir une bonne tranche du public. On lui souhaite un beau succès.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire