Critique : Live By Night

6.8

Scénario

3.0/10

Réalisation

9.0/10

Acteurs

6.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Une photographie superbe
  • Des musiques envoutantes

Les contre

  • Ben Affleck très peu convaicant en gangster
  • Un scénario confus
Avis:

#Twitter : #LiveByNight

Réalisateur : Ben Affleck

Acteurs : Ben Affleck, Chris Messina, Sienna Miller, Elle Fanning, Zoe Saldana

Date de sortie : 18 janvier 2017

Durée : 2h09

Synopsis :

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

Après 3 réalisations solides et excellentes, Ben Affleck était attendu au tournant avec sa nouvelle réalisation (Batman attendra encore un peu). Malheureusement, à vouloir jouer sur trop de tableaux, son nouveau long-métrage, Live By Night, perd vite en valeur et en rythme.


Le scénario est confus, les 30 premières minutes sont excellentes, puis on perd rapidement l’intensité du début. Du côté du casting, les acteurs ne sont pas mauvais, mais on n’apas le temps de s’attacher à eux et Ben Affleck a également fait l’erreur de prendre le rôle principal. Il perd en crédibilité, ses costumes sont trop grands et il est trop gentil pour faire, un tant soit peu, peur ou tout simplement être crédible en gangster.

Le « twist » se voit arriver dès le début et on peut pressentir d’autres événements par la suite, ce qui continue de casser la tension et le rythme. Malgré ça, encore une fois, Affleck nous offre de superbes images en ce qui concerne les scènes d’actions (et pas que). Comme dans The Town, on s’en prend plein la vue et c’est épatant.

En réduisant à seulement quelques thèmes, l’acteur-réalisateur aurait pu nous offrir un très bon film, mais malheureusement c’était trop ambitieux ce coup-ci.

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :