Critique : Les Misérables

Les Misérables

6

Scénario

5.0/10

Casting

5.0/10

Mise en scène

8.0/10

Bande originale

6.0/10

Les pour

  • Une mise en scène efficace et prenante
  • Une excellente fin

Les contre

  • Des personnages trop clichés
  • Un scénario qui divise d'une manière très tranchée

Twitter : #LesMisérables @ladjLY @DeauvilleUS @le_pacte

Réalisateur : Ladj Ly

Casting : Damien Bonnard, Djebril Zonga, Alexis Manenti

Durée : 1h48

Date de sortie : 20 novembre 2019

Synopsis :
Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Encensé par la critique lors de son passage à Cannes, le premier film de Ladj Ly dispose de très belles qualités, mais aussi de défauts très prononcés.

Pour ce qui est du bon, Les Misérables est très bien mis en scène, c’est prenant et puissant avec cette fin choc, très dure et violente.

Du côté du casting, Damien Bonnard et Djebril Zonga sont plutôt bons là où Jeanne Balibar est quant à elle incroyable et au-dessus de tous. Elle délivre une performance à ne pas manquer.

Pour ce qui est du mauvais, Alexis Manenti nous propose un non jeu d’acteur clairement difficile à regarder tant on ne croit pas une seconde à son personnage de par son jeu vraiment discutable. Autre problème majeur, les personnages sont d’un clichés incroyable (le nouveau flic peace & love et les deux anciens flics qui pensent être libre de tout faire – Du déjà vu 150 fois) Enfin, le scénario divise sur certains aspects.

Autant certaines scènes se trouvent être d’une puissance folle et racontent très bien ce qu’il se passe dans les banlieues, autant d’autres sont trop extrême avec un regard totalement dénué de nuances (que ce soit sur la police ou les banlieusards).

Les Misérables divise donc fortement et même si pour un premier film, il y a du talent et du bon, il y a aussi beaucoup de choses qui ne vont pas.

Le film de Ladj Ly représentera la France aux Oscars 2019.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :