Critique La traversée

Avis:

Twitter: @MichaelYoun @ugcdistribution

Acteurs: Michael Youn, Fanny Valette, Emilie Dequenne

Réalisateur: Jérôme Cornuau

Bande annonce: 

Vidéo Zickma: 

Avis: Tout avait bien débuté avec une bande annonce intéressante, une promesse d’un film de genre français assez bon, un Michael Youn dans un autre registre et puis…

Et puis on se retrouve devant quelque chose de réellement mauvais. Désolé de le dire aussi crûment mais ce film est un ratage totale pour moi malgré ce que l’on veut nous faire croire.

Tout d’abord, commençons par l’histoire qui débute pas trop mal et se termine finalement pratiquement pareil qu’un autre film très célèbre que je ne dévoilerai pas ici et forcément la façon dont la résolution de ce film tombe en est pratiquement ridicule. C’est un peu comme si on avait pris l’autre film et qu’on se disait, ok dans celui là il y avait 1 personnage qui faisait ça… Nous nous sommes plus fort, on va mettre deux personnages qui font ça !!

En gros dès la résolution finale, on rigole presque du ridicule du truc et on se dit qu’on vient clairement de perdre son temps.

Parlons réalisation maintenant qui est totalement mauvaise, elle aussi. Le réalisateur abuse à mort de tous les clichés possibles et inimaginables tels que la brume, les petits bruits, les décors (je cherche toujours à capter pourquoi la fin se déroule dans une sorte de grotte, mais bon) la musique soit disant flippante à outrance, la caméra planquée dans des feuilles au loin… Bref je vous assure qu’il nous sert tout, absolument tout et ce qui limite pourrait au départ passer pour un hommage ou un style s’avère être en fait un gros n’import quoi placé là pour susciter un suspens puisque sans ça, le film serait atrocement vide.

Parlons maintenant des acteurs qui ne brillent pas particulièrement. Michael Youn passe la majeure partie du film à parler à sa fille comme si elle était gogole ou qu’elle avait 3 ans d’âge mental et pour le coup ressemble plus à un papa gâteux qu’autre chose. Pour le coup, le simple fait d’avoir une barbe ne le rend pas plus sérieux qu’autre chose. Dans certaines scènes il ne se débrouille pas trop mal et je pense que mieux dirigé, il pourrait donner quelque chose mais ce n’est pas avec ce film qu’il va gagner en crédibilité.

Fanny Valette de son côté n’est pas mieux logée avec son look totalement loupé de pseudos rock star et là aussi on se demande si le réalisateur regarde un peu la télé car si ce personnage ci est l’image qu’il a gardé de chanteuses, il faudrait qu’il se réveille un peu. L’actrice tante tan bien que mal de faire quelque chose mais son look loupé ne la rend pas crédible pour un sou et la fin rend le tout encore plus nul.

Seul personnage intéressant, celui de la mère de Lola interprété par Emilie Dequenne. En effet c’est le seul personnage crédible et qui ne soit pas ridicule. Le jeu d’Emilie n’est jamais dans l’excès et reste constamment juste. Cela vient sans doute du talent d’actrice et l’on est limite triste de la voir perdre son temps dans un tel film.

Je terminerais donc par dire que ce film est un ratage total en grande partie par une histoire qui perd tout intérêt dès le suspens levé (une résolution que le réalisateur doit expliquer pendant pratiquement 10 minutes tellement elle en est ridicule et copiée sur un film – la fin passe ainsi son temps à justifier par tous les moyens ce que l’on vient de voir) et par une mise en scène foirée.

Voilà un bon moment que je n’avais pas vu un tel ratage !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :