Critique – Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda 3

9

Scénario

8.5/10

Animation

10.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

8.5/10

Les pour

  • Un film drôle, fun et réussi
  • Un humour désopilant
  • Une 3D réussie
  • Une belle conclusion à la trilogie

Twitter : #KungFuPanda3 @20thCFox_FR

Voix françaises : Manu Payet, Pierre Arditi, Alison Wheeler, Emmanuel Jacomy

Voix originales : Jack Black, Dustin Hoffman, Kate Hudson, Bryan Cranston, Angelina Jolie Pitt, J.K. Simmons, Jackie Chan, Seth Rogen, Lucy Liu, David Cross

Réalisé par : Jennifer Yuh, Alessandro Carloni

Date de sortie : 30 mars 2016 (1h35min)

Synopsis :

Po avait toujours cru son père panda disparu, mais le voilà qui réapparaît ! Enfin réunis, père et fils vont voyager jusqu’au village secret des pandas. Ils y feront la connaissance de certains de leurs semblables, tous plus déjantés les uns que les autres. Mais lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres du kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer une horde de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung Fu Pandas !

kung Fu Panda 3-image06

Le troisième volet de Kung Fu Panda débarque très prochainement dans nos salles pour notre plus grand plaisir, et alors que vaut cette suite tant attendu ? Et oui notre Panda préféré revient pour de nouvelles aventures encore plus fun et déjantées dans Kung Fu Panda 3 ou dans cette suite, Po va enfin faire la rencontre des siens et surtout de son vrai père, qui est aussi délirant et loufoque que son fils. Po a de qui tenir, c’est certain.

Il a fallu s’armer de patience pour enfin voir la suite des aventures de Po et de ses amis les Cinq Cyclones, Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe, puisque cinq ans se sont en effet écoulés depuis le deuxième volet et cinq ans c’est long, très long, surtout quand on affectionne tout particulièrement ce cher Panda. Mais ça a valu la peine d’attendre, puisque ce troisième volet est tout bonnement réussi de bout en bout. Il n’y a pas un seul pas de travers.

Po et son père sont enfin réunis avec leurs semblables pour leur plus grand bonheur, et pour le nôtre aussi, car ces retrouvailles sont pour le moins aussi fun que prévue et nos chers Pandas enchaînent les gags et leur humour est plus que désopilant. On passe un moment de folie en leur compagnie tellement ces derniers sont adorables et tordant à souhait.

Kung Fu Panda3

Le bonheur ne va pas durer bien longtemps pour notre tripotés de Pandas, puisqu’ils vont devoir à faire au maléfique Kaï qui est prêt à tout détruire sur son passage en s’attaquant aux plus grands maîtres du Kung Fu. Heureusement pour eux, Po va leur enseigner les arts martiaux, mais ce n’est pas gagné. Devant toute cette famille de Panda, on rit à foison, ces derniers sont complètement délirant et attendrissant à la fois.

Parlons également de l’animation qui est réussie en tout point, il faut le dire ! On pourrait même presque dire que les décors sont naturels, puisque l’équipe du film s’est rendu en Chine pour trouver de l’inspiration pour s’aider à la création du Village des Pandas. Ils ont également travaillé avec de nouvelles techniques d’animation pour cette suite et on sent une légère différence par rapport aux premiers volets. La 3D permet notamment une belle immersion qui nous plonge en plein cœur de la Chine et de ses magnifiques décors. L’animation est le gros point positif du film.

Kung Fu Panda 3 est doté d’un humour désopilant et nous offre un enchaînement de gags. Pendant plus d’une heure trente de film, on rit et on prend un plaisir fou. Le film est une très belle conclusion a la trilogie, et oui Kung Fu Panda 3 est loin d’être le dernier film de la franchise, puisque Dreamworks a déjà annoncé vouloir en produire trois supplémentaires, alors longue vie à Po, le guerrier dragon.

Kung Fu Panda 3-banner02

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Kung fu panda 3 : événement à Paris et deux extraits ! | Zickma
  2. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :