Critique : Kajillionaire

Kajillionaire

6.1

Scénario

5.0/10

Casting

7.5/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

5.0/10

Les contre

  • Un film pas toujours compréhensible
  • Quelques longueurs

Twitter : #Kajillionaire @DeauvilleFr #Deauville2020

Réalisateur : Miranda July

Acteurs : Evan Rachel Wood, Gina Rodriguez, Richard Jenkins, Debra Winger

Durée : 1h46

Date de sortie : 30 septembre 2020

Synopsis :
Theresa et Robert ont passé 26 ans à former leur fille unique, Old Dolio, à escroquer, arnaquer et voler à chaque occasion. Au cours d’un cambriolage conçu à la hâte, ils proposent à une jolie inconnue ingénue, Mélanie, de les rejoindre, bouleversant complètement la routine d’Old Dolio.

Pour son nouveau long métrage, Miranda July nous entraîne dans une histoire un peu étrange, mais doté d’une douceur assez intéressante.

Il est compliqué de ne pas à certains moment décrocher un peu, puisqu’à certains moments on se demande ce que la réalisatrice veut raconter, tant sa manière de filmer et son scénario sont parfois peu compréhensibles. Pourtant, il se dégage de ce film quelque chose de doux et un message sur l’émancipation assez joliment amené.

On retiendra surtout la très jolie performance d’Evan Rachel Wood qui prouve une nouvelle fois son talent et qu’on aurait du mal à reconnaître tant on est loin de son rôle dans Westworld, tout comme Gina Rodriguez, également très bien, ou encore Richard Jenkins et Debra Winger.

Un long métrage qui partage et qui malgré un humour qui passe comme une lettre à la poste, a du mal à être assez clair sur ce qu’il veut aborder et dire sur toute la durée et où l’on ressent quelques longueurs.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :