Critique : Judy & Punch

Judy & Punch

9.3

Scénario

9.0/10

Casting

9.0/10

Mise en scène

9.0/10

Bande originale

10.0/10

Les pour

  • Casting fort
  • Histoire de qualité

Twitter : #JudyAndPunch @DeauvilleUS

Réalisatrice : Mirrah Foulkes

Casting : Mia Wasikowska, Damon Herriman, Benedict Hardie, Tom Budge, Lucy Velik

Durée : 1h45

Synopsis :
Judy et son mari Punch créent des spectacles de marionnettes à une époque où la chasse aux sorcières bat son plein. Galvanisé par le succès, Punch s’enorgueillit d’être le meilleur marionnettiste de sa génération alors que l’étincelle créatrice semble être plutôt du côté de sa femme, qui doit aussi trouver le temps de s’occuper de leur bébé. Alors qu’elle laisse ce dernier sous la surveillance de son alcoolique de mari, un incident va changer à jamais leur destin.

Prenant, intense et dur à certains moments, le film de Mirrah Foulkes nous embarque dans une histoire passionnante à suivre et dotée d’un scénario excellent.

Avec une mise en scène soignée et superbe (la scène d’ouverture est magnifique), des musiques somptueuses et un rythme de qualité, Judy & Punch réussit sur tous les items. Même les costumes et les décors sont très beaux et complètent ainsi les cases « De qualité »

Du côté du casting, on retrouve l’excellente Mia Wasikowska, totalement habitée et superbe, accompagnée de Damon Herriman très bien et Benedict Hardie touchant (entre autres).

Surprenant de bout en bout, parvenant à éviter les clichés habituels avec beaucoup de soin, Judy & Punch est une belle petite claque qu’on ne voit pas venir avec un propos très intéressant et d’actualité.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :