Critique : Giants Being Lonely

Giants Being Lonley

1

Scénario

1.0/10

Casting

1.0/10

Réalisation

1.0/10

Bande originale

1.0/10

Les contre

  • Un scénario mauvais et incompréhensible
  • Un casting qui n'arrive pas à relever le niveau

Twitter : #GiantsBeingLonely @DeauvilleFr #Deauville2020

Réalisateur : Grear Patterson

Acteurs : Ben Irving, Jack Irving, Gabe Fazio, Amalia Culp

Durée : 1h18

Date de sortie : prochainement

Synopsis :
Le corps d’une jeune femme est retrouvé au fond d’un fossé, dans les bois de San Benito, une petite bourgade située sur la côte californienne. L’inspecteur Cassie Mayweather, vétéran de la police criminelle, et son nouveau coéquipier, Sam Kennedy, sont chargés de l’enquête.
Les deux policiers passent au crible une série d’indices microscopiques, qui semblent indiquer un acte de violence aveugle. Mais pour Cassie, ce meurtre présente des similitudes avec une affaire lointaine sur laquelle elle eut à témoigner…

Premier long métrage du réalisateur Grear Patterson, Giants Being Lonely réussit à être d’un ennui mortel en seulement 1h18min…

Très long à démarrer (encore une fois, il ne fait que 1h18min…), enchaînant des séquences sans cohérences et essayant d’amener une ambiance tendue et étouffante, le réalisateur ne parvient jamais à être bon dans quoi que ce soit…

Ennuyeux à mourir, d’une longueur interminable (je vous ait dit qu’il ne faisait que 1h18min ?), doté de personnages pénibles à regarder dont on ne comprend ni les réactions, ni les choix qu’ils font, le tout est agrémenté d’un propos incompréhensible que tente d’amener le réalisateur.

Le résultat est cette sensation de ne pas comprendre où où il veut aller en misant sur des plans qui ne servent à rien et qui ralentissent encore plus un montage déjà très mauvais couplé à une bande son assourdissante et agaçante.

Ce n’est pas le casting qui rattrapera quoi que ce soit non plus, puisqu’entre Ben Irving (même si ce dernier est un peu au-dessus, ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus) et Jack Irving qu’on a du mal à dissocier tellement les deux acteurs se ressemblent et ne sont pas très bons non plus, on retrouve des seconds rôles loin d’être bons également. Citons entre autre Gabe Fazio qui ne cesse d’hurler durant tout le film (à croire qu’il se prend pour le sergent dans Full Metal Jacket) ou encore Amalia Culp qui est navrante.

Une catastrophe à tous les niveaux et un ennui franchement mortel.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :