Critique : Galveston

Galveston

10

Scénario

10.0/10

Casting

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Un duo d'acteurs qui crève l'écran
  • Des images sublimes
  • Un scénario très bien écrit
Avis:

Twitter : #Galveston

Réalisateur : Mélanie Laurent

Casting : Elle Fanning, Ben Foster, Maria Valverde, Lili Reinhart

Durée : 1h31min

Date de sortie : 10 octobre 2018

Synopsis :

1988. Les temps sont durs pour Roy, petit gangster de la Nouvelle-Orléans. La maladie le ronge. Son boss lui tend un guet-apens auquel il échappe de justesse. Une seule issue : la fuite, en compagnie de Rocky, une jeune prostituée. Deux êtres que la vie n’a pas épargnés. En cavale vers la ville de Galveston, ils n’ont plus rien à perdre…

Premier film américain et premier thriller pour Mélanie Laurent en tant que réalisatrice. Et si l’on aurait pu avoir peur que la jeune femme tombe dans les clichés ou soit mangées par le système hollywoodien , il n’en est finalement rien et le résultat est largement à la hauteur.

Pour sa cinquième réalisation l’actrice-réalisatrice, nous embarque dans un polar sombre, violent par moment (mais jamais gratuit), cru, dur et porté par un duo d’acteurs magnifique. Entre un Ben Foster qui crève l’écran et qui oscille entre tendresse et baston et une Elle Fanning (qui peut rappeler Joséphine Japy dans Respire pendant une scène) aussi incroyable que son partenaire, le choix d’acteurs porté par Mélanie Laurent est sans failles. Un excellent duo agrémenté de seconds rôles également de qualité à l’image de Lili Reinhart et de  Maria Valverde superbes malgré leurs courtes apparitions. Mélanie Laurent propose avec Galveston un excellent travail de direction d’acteur.


Les lumières, les plans, le son (et bon sang qu’est-ce que j’aime le travail des techniciens qu’elle engage pour ce poste, car à chaque film c’est excellent), le scénario se trouvent êtres maîtrisés de bout en bout pour  un rendu final vraiment très très bon. A chaque nouveau film Mélanie Laurent la réalisatrice monte d’un cran et Galveston n’échappe pas à la règle. On a clairement ici le travail d’une grande réalisatrice.

Une très jolie claque et une nouvelle preuve du talent de Mélanie Laurent à la réalisation.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire