Critique : Friday’s Child

Friday's Child

3.6

Scénario

1.5/10

Réalisation

7.5/10

Casting

8.0/10

Mise en scène

1.0/10

Rythme

0.0/10

Les pour

  • Les acteurs sont bons
  • Certains plans sont superbes

Les contre

  • Le film est assez étrange et peut compréhensible
  • Le scénario aurait pu être mieux amené
  • Le rythme est très long...

Twitter : #FridaysChildMov

Réalisateur : A.J Edwards

Casting : Tye Sheridan, Imogen Poots, Jeffrey Wright

Durée : 1h31min

Date de sortie : prochainement

Synopsis :

Tout juste sorti du système des familles d’accueils, maintenant qu’il est âgé de 18 ans, Richie devient petit à petit un criminel et tombe amoureux d’une femme avec laquelle il ne peut pas rester.

Monteur ayant travaillé pour Terrence Malik, A.J Edwards signe son deuxième film en tant que réalisateur, après The Better Angels avec Jason Clarke, Diane Kruger et Brit Marling.

Long, très long… Fortement ennuyeux, même. Vous voyez les œuvres d’art incompréhensibles, ou encore certaines choses dont on ne comprend pas le sens ? Voilà comment je me suis retrouvé devant Friday’s Child. J’avoue avoir mieux compris le sens du film après la conférence de presse en présence du réalisateur et Tye Sheridan, mais bon…

Le sujet était pourtant là et il y avait de quoi faire, un adolescent qui sort des familles d’accueil et de l’orphelinat, car il est désormais majeur et que la société laisse se débrouiller pour trouver logement, travail, etc. Malheureusement, j’ai sentie dés les premières minutes que je n’allais pas réussir à apprécier un tant soit peu le film.

Cinéma expérimental, les fans de Terrence Malik se réjouiront surement devant cette oeuvre tourné d’une manière (pour ma part) étrange, même si j’admet que certains plans sont superbes. D’autre part Tye Sheridan et Imogen Poots sont bons, ainsi que Caleb Landry Jones doté d’un rôle complexe. Je n’oublierai pas de mentionner le surprenant et très bien amené twist.

Malgré tout cela, le film d’A.J Edwards n’aura fait que m’ennuyer et j’avoue être passé complètement à côté du sujet…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :