Critique «El ultimo Elvis»

El ultimo Elvis

6.7

Scénario

7.0/10

Réalisation

6.5/10

Casting

7.0/10

Musique

6.4/10

Les pour

  • UN regard original sur les fans

Twitter: @AmelEUROZOOM

Acteurs: John McInerny, Griselda Siciliani

Réalisateur: Armando Bo

Date de sortie: 16 janvier 2013

Avis:

Je ne connais pratiquement rien au cinéma argentin, mais je connais un peu Elvis, me voilà donc dans la salle pour voir un film dont je ne sais pratiquement rien.

Pas grave, le cinéma sert aussi à se faire des découvertes de temps à autre… Généralement quand on entend les chansons d’Elvis, on a envie de bouger, de s’éclater et de s’amuser ,mais ce ne sera pas le cas avec ce film très déprimant malgré un humour présent de ci de là. Ce film racontant le manque d’identité et l’amour que l’on peut avoir pour quelqu’un d’autre au point de dicter sa vie vis-à-vis de cet amour est assez flippant en soi. Il faut dire que le personnage du film qui se fait appeler Elvis, mange comme la fille d’Elvis, a épousé une femme qui s’appelle Priscilla comme l’ex femme d’Elvis et a même appelé sa fille Lisa (on suppose que laisser tomber le «Marie» de «Lisa Marie» était un compromis avec son épouse)…

En réalité le film va nous montrer jusqu’où l’obsession de certains fans peut aller (le final est déchirant) mais reflète, selon moi, plus le besoin pour des gens malheureux de se chercher une autre personnalité, leur permettant ainsi de fuir la réalité. Le film est assez intelligent et fait réfléchir sur la tristesse qu’il peut y avoir derrière l’imitation. Ce qui m’a le plus bluffé dans ce film est le jeu d’acteur de John McInerney, au départ engagé comme coach vocal pour l’acteur principal du film puis qui finalement prendra la place de ce dernier devant la caméra tant il est doué. Et c’est vrai qu’il est doué, car débarquer comme ça pour un premier film et être aussi juste n‘est pas donné à tout le monde. A noter qu’il est avant tout chanteur et qu’il chante réellement dans le film et très bien. Comme il le dit, Dieu lui a donné la voix d’Elvis et c’est assez troublant. L’acteur présent à l’avant-première de Paris a chanté en live et simplement accompagné de sa guitare et je peux témoigner qu’il est incroyablement doué ! Seul petit bémol du film, il est assez lent et manque de rebondissements si bien que parfois on s’ennuie un peu (mais vraiment très rarement).

Un film à voir

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :