Critique du film « Les invincibles »

Avis:

Twitter: #LesInvincibles @EuropaCorp

Acteurs:  Atmen Kélif, Gérard Depardieu, Virginie Efira

Réalisateur : Frédéric Berthe

Date de sortie: 18/09/2013 (1H38)

Affiche-LesInvincibles

Bande annonce: 

Zézé (Bruno Lochet), Momo (Atmen Kélif) et Jacky (Gérard Depardieu), trois amis soudés par la pétanque...
Zézé (Bruno Lochet), Momo (Atmen Kélif) et Jacky (Gérard Depardieu), trois amis soudés par la pétanque…

L’annonce d’un tournoi international de pétanque organisé par le célèbre Darcy, va bouleverser la vie de Momo, et réveiller ses rêves enfouis par les aléas de la vie: devenir champion et vivre de sa passion. Galvanisé par sa rencontre avec Caroline, Momo va faire la paix avec lui-même et affronter les préjugés. Déclassés, rejetés, cabossés, ils sont devenus : Les Invincibles.

Jacky (Gérard Depardieu) et Momo (Atmen Kélif) : le maître et l'élève...
Jacky (Gérard Depardieu) et Momo (Atmen Kélif) : le maître et l’élève…


Jacky et Momo sont quasiment inséparables depuis des années. Depuis que Jacky, ancien champion de pétanque, a pris sous son aile un jeune immigré algérien qui voulait découvrir ce jeu, ce sport, cette institution dans le sud de la France. Les années ont passé, et les deux compères vivent de petites combines plus ou moins foireuses. Jacky tente de faire survivre son ménage, Momo rêve de devenir champion de pétanque mais vit encore au crochet de sa mère, qui tient un restaurant de couscous et se désole de voir son fils sous mauvaise influence. Mais un jour le duo de losers voit un reportage à la télé sur un jeune homme d’affaires, Stéphane Darcy, qui ambitionne de révolutionner la pétanque (qu’il juge trop vieillissante) en créant un championnat du monde et sa propre équipe de France. Jacky sent la bonne aubaine : Momo doit à tout prix intégrer cette équipe, pour vivre son rêve et aussi avoir une chance de remporter la rondelette somme d’argent promise aux vainqueurs. Momo a largement les compétences pour intégrer l’équipe, mais part malheureusement avec une longueur de retard… Ses origines ne plaisent pas à tout le monde… Momo va ainsi croiser la route d’un entraîneur raciste, d’un dandy qui n’a pas un mauvais fond mais n’a pas autant de pouvoir qu’il le fait croire, de coéquipiers aussi idiots qu’arrogants, mais aussi d’une charmante assistante qui tombe sous son charme…

Un film sur la pétanque ? Réservé aux initiés ? Inintéressant pour les autres ? Rien de tout cela en fait… « Les invincibles », s’il parle de pétanque, est avant tout une histoire d’hommes, une histoire d’amitié, avec également une histoire d’amour, et – thème souvent abordé ces derniers mois – des problèmes de papiers… La pétanque est là pour servir l’histoire, mais le film aurait très bien pu exister avec un autre sport. Pas besoin de connaître la pétanque donc pour voir/apprécier le film.

Momo (Atmen Kélif) et Caroline (Virginie Efira) écoutent leur patron Stéphane Darcy (Edouard Baer)
Momo (Atmen Kélif) et Caroline (Virginie Efira) écoutent leur patron Stéphane Darcy (Edouard Baer)

Le casting est très intéressant, avec quelques valeurs sûres, et d’autres acteurs moins connus mais qui ne dépareillent pas. J’ai beaucoup apprécié la prestation d’Atmen Kélif, que je voyais pour la première fois dans un rôle principal. A la fois drôle, timide, touchant, on croit à son personnage qu’il incarne à merveille. Edouard Baer est lui aussi impeccable dans la peau de ce businessman riche et sûr de lui, qui a la formule facile et ne quitte que rarement ce sourire flatteur… Je ne citerai pas tous les acteurs mais mention spéciale aussi à Daniel Prévost qui campe un entraîneur raciste, odieux, arrogant… un personnage détestable dès la première minute où il apparaît ! Soyons honnêtes, je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce film, mais j’ai passé un bon moment. L’histoire est intéressante, bien jouée, on s’attache aux personnages, et quelques scènes valent le détour (Depardieu qui demande la nationalité algérienne…) et font rire ou sourire. Un bon divertissement sans prétention !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :