Critique – Divergente 3 : au-delà du mur

Divergente 3 : au-delà du mur

5.8

Scénario

5.0/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

5.0/10

Musique

6.0/10

Les pour

  • Un Theo James en grande forme
  • Un film plus réussi que le précédent

Les contre

  • Une Shailene Woodley en retrait
  • Jeff Daniels manque de crédibilité
  • Une histoire qui tourne en rond
  • Des personnages qui n'évoluent pas

Twitter : #Divergente3 @SNDfilms

Acteurs : Shailene Woodley, Theo James, Jeff Daniels, Miles Teller, Ansel Elgort, Zoë Kravitz, Maggie Q, Naomi Watts

Réalisateur : Robert Schwentke

Date de sortie : 9 mars 2016 (2h01min)

Synopsis :

Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater.

Divergente 3-image01

Les deux premiers films de la franchise Divergente ont obtenu un succès mondial, alors comme les derniers volets des sagas Harry Potter, Twilight ou encore plus récemment Hunger Games, le 3e volet de Divergente fait donc l’objet d’un film en deux parties. Et alors était-ce bien nécessaire de couper le film en deux ? Et bien comme vous devez vous en douter, la réponse est tout bonnement non, et ce n’est pas bien surprenant.

Et oui encore un film en deux parties qui ne sert pas grand chose et qui n’apporte rien à l’intrigue. On sent vraiment que ce film n’a été fait que pour rapporter de l’argent au studio, comme tous les films coupés en deux d’ailleurs, mais sauf que là, Divergente 3 : au-delà du mur s’essouffle et tout ce qu’apporte ce film réellement, c’est un coup de mou à la saga. Un coup de mou, oui car le rythme du film est lent et ne fait avancer que très peu l’intrigue, qui ne casse pas trois pattes à un canard. Certes c’est une adaptation et n’ayant pas lu les romans, je ne peux pas dire si celle-ci est réussie ou pas, mais en tant que film, celui-ci est beaucoup trop simple, lent, plat et des personnages ici en manque d’évolution, excepté peut être un qui parvient à sauver la mise.

Divergente 3-image02

Celui qui parvient à sauver la mise, c’est ce très cher Theo James qui incarne Four et qui ici se démarque des autres personnages, puisqu’il est au-devant de la scène. Si, il y a bien un personnage qui évolue par rapport aux deux premiers volets, c’est bien celui de Four, et c’est limite si ce n’est pas lui le personnage principal dans ce troisième film au dépit de laisser celui de Tris (Shailene Woodley) en retrait. Ce dernier apporte beaucoup à l’avancement de la trame, il est au cœur même de l’action, on sent un Theo James en grande forme, alors que Woodley comme dis un peu plus haut, se laisse prendre la vedette au grand dam de son compagnon. Si quelqu’un est censé faire avancer les choses dans cette suite, ce quelqu’un est bien Tris, mais non c’est tout le contraire malheureusement. Elle reste de marbre, son personnage ne se réveille qu’à la toute fin et cela en devient frustrant car on aurait aimé qu’elle apporte plus à l’histoire et qu’elle se batte pour ses convictions comme elle l’avait fait dans les deux premiers volets.

Parlons un peu du personnage de Miles Teller, mais ça va aller plutôt vite, tant ce dernier reste campé sur ses positions. Il poursuit dans la voie de la trahison et change sans arrêt de visages, on commence à se lasser de lui et on finit même par ne plus faire attention à ses actions répétées. Jeff Daniels, le nouveau venu fait une apparition pas très remarquée, Il n’est pas fort crédible dans ce rôle-là et c’est tellement surjoué par moment qu’on est là à se demander si l’acteur a vraiment envie d’être ici.

Divergente 3 : au-delà du mur obtient donc un scénario très faible avec une histoire qui tourne en rond et des personnages qui n’évoluent pas. Une 1ère partie pas forte nécessaire, mais qui est bien meilleur que le deuxième volet, qui était une catastrophe, il faut le dire. Le film met en place tout doucement la 2ème partie, mais Divergente 3 aurait sans doute été bien meilleur que le film qui nous a été proposé, si celui-ci serait sorti en une seule partie.

Divergente 3-image03

1 commentaire sur Critique – Divergente 3 : au-delà du mur

  1. Ayant lu les livres, j’ai l’impression que ce film-là reprend tout le troisième tome… pour aller vers quelque chose d’inédit dans le dernier film ! Car dans le dernier livre, il ne se passe pas grand chose, hormis à la fin.
    Enfin, je verrai bien ce que ça donne ! Hâte de le voir, en tout cas !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :