Critique de « Yesterday »

Yesterday

8.4

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.9/10

Casting

8.4/10

Bande-Originale

8.9/10

Les pour

  • Belle palette de tubes et chansons qui passent sur toutes les situations...
  • Le duo Himesh Patel / Lily James
  • Une esthétique et un style unique pour une comédie

Les contre

  • Où est Ana de Armas ? Coupée au montage final ?

Twitter : #Yesterday @yesterdaymovie @UniversalFR

Titre VO :

Réalisateur : Danny Boyle

Acteurs/trices : Himesh Patel, Lily James, Ed Sheeran, James Corden, Kate McKinnon, Robert Carlyle…

Durée : 1H56

Date de sortie : 03 juillet 2019

Dans une période où les films à tendance musicale n’en finissent plus d’arriver dans nos salles (après Bohemian Rhapsody, Rocketman… et bientôt un film avec les musiques de Bruce Springteen), on pourrait être en droit de se demander si la formule ne risque pas de rapidement s’user avec le temps…

Et bien les réalisateurs britanniques Richard Curtis (Love Actually, Il était temps) et Danny Boyle (Trainspotting 1 & 2, Slumdog Millionnaire) viennent montrer que non et qu’on peut faire bien des choses avec comme support d’appui, les chansons d’un des groupes les plus mythiques de tous les temps. Yesterday est la promesse tenue de faire ou refaire découvrir l’essence même des Beatles, au travers d’une histoire d’amour, de quête de soi, sans jamais tomber dans le mielleux, le niais ou le too much. De plus le film regorge d’humour et fonctionne à merveille.

Les personnages sont creusés, laissant passer avant tout leurs émotions en avant (on aimait déjà beaucoup Lily James avant ce film, mais là c’est désormais un autre niveau). Le film se nourrit en plus d’une esthétique visuelle et sonore très recherchée offrant un style unique au spectateur : dans sa réalisation pure et simple, c’est du Boyle tout craché, avec les plans de travers, la musique très psyché de Daniel Pemberton, et on en passe…

Mais là où nous sommes d’autant surpris, c’est de constater à quel point ce style, cette vision vient parfaitement se compléter et s’emboiter avec celle de Richard Curtis, qui signe ici le scénario et, offre par cette même occasion, des moments de passion, de tendresse et d’amour absolument magnifiques. Un travail d’osmose entre deux visions de grands cinéastes, c’est un cas rare et c’est important de le faire remarquer, d’autant plus, quand c’est à ce point réussi. Réussi, comme l’acteur principal du film, on ne pouvait pas l’oublier : Himesh Patel, méconnu au bataillon, est bluffant de sincérité et se débrouille merveilleusement bien, qu’on ne peut qu’espérer que ce film puisse le lancer sur un beau chemin.

On pourra bien évidemment revenir sur le côté pas toujours « très original » de la trame principale, surtout dans notre pays qui nous a donné par le passé, une histoire similaire sur le papier avec un certain Jean-Philippe mais la comparaison n’a pas lieu d’être, tant l’un se concentre sur de nombreuses valeurs et sur l’héritage que peuvent avoir des chansons dans la vie de nombreuses personnes, et l’autre se prête davantage à la comédie.

Yesterday est drôle, tendre, rafraichissant, beau, plein de surprises et de belles intentions… un film idéal pour débuter l’été avec le sourire et la banane. Le tout en écoutant les Beatles. On cherche encore un peu, mais on ne voit pour le moment, pas d’autres films qui nous feront nous sentir aussi bien à la sortie de la salle cet été , donc vous savez quoi faire.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :