Critique de Vif-Argent

Vif-Argent

7.5

Scénario

7.5/10

Casting

7.5/10

Musique

7.5/10

Réalisation

7.5/10

Les pour

  • Univers original
  • Une belle histoire d'amour

Twitter : #VifArgentLeFilm @films_dulosange @CEfilmfestival

Réalisateur : Stéphane Batut

Acteurs/trices : Thimotée Robart, Judith Chemla, Djolof Mbengue, Saadia Bentaïeb

Durée : 1h44

Date de sortie : 28 août 2019

On trouve de tout dans le cinéma et il apparaît parfois un long-métrage original sortant du lot qu’on a envie de défendre. Sans être une perfection, Vif-Argent fait partie de ces films qu’on prend plaisir à voir car il propose quelque chose d’inédit. Ce dernier racontant une histoire d’amour explore un univers particulier, celui des fantômes, de l’esprit qui s’aventure parmi les vivants.

A travers son récit, le réalisateur Stéphane Batut suit en douceur le parcours de son personnage principal Juste. Les séquences se succèdent avec simplicité et nous emporte dans la narration. On est charmé par la rencontre avec Agathe et l’alchimie entre Thimotée Robart et Judith Chemla fonctionne parfaitement.

Les choix de mise en scène permettent une utilisation limitée du trucage numérique offrant une réalisation quasi réaliste.

La musique souligne un rythme léger laissant place à l’émotion. Un certain mystère plane sur une part des thèmes abordés par le film qui nous offre un peu le choix d’interpréter à notre guise. Au final, on en retient la poésie qui s’en dégage et ce sentiment d’envie de se laisser tout simplement porté par le récit. Un plaisir de cinéma pour les passionnés d’histoire d’amour et d’univers particulier.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Avant première Vif-Argent – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :