Critique de « Upside Down »

Avis:

Twitter:  @warnerbrosfr

Acteurs: Jim Sturgess, Kirsten Dunst, Timothy Spall

Réalisateur: Juan Solanas

Date de sortie:1 mai 2013 (1h45)

Bande annonce: 

Critique de #Chris

Upside down

Comment créer en 2013 un drame romantique sans refaire encore et encore la même chose… Tout simplement en inventant un monde et une force aussi attirante que repoussante que la gravité.

Upside downVoilà en tout cas une idée géniale développée dans le film Upside down, à savoir l’idée de deux mondes l’un au dessus de l’autre avec deux gravités différentes et forcément opposées. La grande question étant « est-ce que l’amour, peut être plus fort que la gravité » et la réponse est oui ! Ne criez pas au spoiler, on sait tous en entrant dans la salle comment va se terminer ce film puisque nous sommes face à un film romantique US très calibré « bons sentiments ». Alors qu’est-ce qui rend ce film, bon ? Et bien justement qu’il soit si calibré film romantique US car il n’y a pas à dire, les scénaristes US sont bien les seuls capables de trouver des idées aussi dingues que dans ce film et surtout de porter le tout à l’écran avec un budget de dingue !

Car avoir de bonnes idées ne suffit pas à faire de bons films, il en faut bien plus et ici, que ce soit les décors, la façon de filmer, l’univers créé autour des deux personnages, TOUT est simplement de grande qualité et le moins que l’on puisse dire est que l’on en prend plein les yeux. C’est très beaux.

Upside downQue dire des acteurs si ce n’est qu’ils sont très bons et même si Kirsten Dunst reproduit un peu son côté « amoureuse midinette » de Spiderman, mais la véritable découverte pour moi est Jim Sturgess.

En effet je ne le connaissais pas du tout et le moins que l’on puisse dire est qu’il joue vraiment bien.

Un film donc à aller voir une fois sur nos écrans (même si l’on peut regretter une sortie tardive vis à vis des États-unis) pour tous les amoureux de belles histoires romantiques.

Critique de #Charly

Upside down

Attention voilà un bel ovni !

Film franco-canadien et dont la sortie arrive longtemps après la fin de tournage (il s’est terminé en juillet 2011) , il était grand temps de pouvoir découvrir cette histoire assez inédite dans les salles.

Bon , le pitch est connu de tous : on a là un bon gros semblant de Roméo et Juliette mais réécrit , réajusté spécialement pour cet univers sublime. Le monde est séparé en 2 secteurs : le haut et le bas. Chacun travaille pour fournir un peu de choses a l’autre. Et le seul élément qui les relie est un énorme building. Un habitant d’un monde ne peut entrer en contact physique avec un de l’autre. Et évidemment , on va avoir droit à une histoire d’amour entre une jeune fille d’en haut et un jeune homme d’en bas. C’est classique jusqu’ici mais très intéressant dans le concept. Puis des éléments vont venir perturber l’intrigue , et les 2 tourtereaux vont être amenés a être séparés un bon moment suite à un accident.

Upside downLe film porte alors sur la lutte du jeune homme (m’en voulez pas je ne me souviens pas des noms) pour retrouver celle qu’il aime même si il doit passer dans l’autre gravité , l’autre monde. Ainsi on à des scènes d’actions , de suspens : je sais pas pourquoi mais quand il se fait embaucher dans le niveau zéro du building je trouve l’ambiance oppressante ! Mais aussi des moments drôles avec par exemple les aimants brûlants dans les chaussures. Donc une très belle histoire !

Et puis esthétiquement c’est vraiment beau , surprenant et riche en détails. Les acteurs sont très bons surtout Jim Sturgess qui a un dont pour ce genre de rôle (voyez « Un Jour »). Juste quelques petites longueurs mais une très belle histoire comme on les aime dans un univers riche et intriguant. A voir.

Critique de #Jonathan

D’un point de vue visuel le film est vraiment d’une splendeur époustouflante, tout le travail artistique pour rendre cet univers cohérent est remarquable.

La prouesse technique et la beauté des décors est juste incroyable et envoutante à chaque instant !

Par contre, le scénario est d’une très grande candeur, certes, mais relativement faible si bien que l’on voit venir le happy end à cent kilomètres à la ronde.

Néanmoins l’histoire est tellement touchante, qu’on se laisse facilement emporter par cette fable et que l’on passe rapidement outre certaines incohérences…

En bref, « Upside Down » aurait pu être une banale histoire d’amour impossible, mais au final, est une fable poétique, somptueuse et originale de par son concept novateur !

Pour le reste, tout à été tellement bien dis par Chris et Charly je n’ai plus de mots…

1 commentaire sur Critique de « Upside Down »

  1. Perso, j’ai pas vraiment adhéré au truc. Je trouve que l’univers, qui donne lieu à de superbes images, est un peu gâché par cette love story alors que certaines idées qu’on voit à côté , aurait mérité d’être un peu plus approfondies . Du coup, je cache pas que je me suis un peu ennuyé devant.

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :