Critique de Une barque sur l’océan

Une barque sur l'océan

7.2

Scénario

8.0/10

Casting

6.8/10

Réalisation

6.4/10

Bande originale

7.5/10

Les pour

  • Un moment délicat
  • Belle performance d'Hari Santika

Twitter : #UneBarqueSurLOcean

Titre VO :

Réalisateur : Arnold de Parscau

Acteurs : Hari Santika, Dorcas Coppin, Elisza Cahaya

Durée : 1H35

Date de sortie : 26 août 2020

Si vous cherchez un peu de poésie cet été, il faudra vous arrêter sur ce film à la fois agréable, reposant et surtout très intéressant.

Le film montre le parcours courageux et atypique d’un jeune homme qui au départ va apprendre le piano pour séduire une fille avant de finalement en faire sa passion, sa vie et même son échappatoire.

Malheureusement l’illusion créée par cette nouvelle liberté et ses aspirations ne seront que de courte durée puisque chaque monde, chaque univers a sa propre prison, chose qu’il va apprendre à ses dépends.

le film est très joliment réalisé avec ce qu’il faut de péripétie que pour tenir en haleine le spectateur, mais il faut bien dire que ce qui retient clairement l’attention ici en plus de son histoire est le travail des comédiens et notamment du jeune Hari Santika, vraiment doué.

Du côté de la bande originale, c’est avec celle-ci que l’on va retrouver cet aspect « Reposant » puisqu’il y est question de piano et que chaque passage avec ce dernier se veut être un véritable délice apaisant.

Une barque sur l’océan est de ces films qui montrent une réalité que l’on aimerait ne jamais rencontrer non sans dénoncer une fausse liberté bercée d’illusions.

Un joli moment à découvrir dans les salles.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :