Critique de U-235

U-235

7.2

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.5/10

Casting

7.0/10

Les pour

  • Humour noir à fond
  • Scénario cool pour se vider l'esprit

Les contre

  • Mais quelques points trop prévisibles

Twitter : #U235 @wildsidecats

Titre VO : Torpedo

Réalisateur : Sven Huybrechts

Acteurs : Koen De Bouw, Thure Riefenstein, Ella-June Henrard

Durée : 1h42

Date de sortie : 02 avril 2020 en VOD

En cette période de confinement, pendant que nous sommes contraints de déserter les salles de cinéma, le service VOD lui est toujours disponible et propose des nouveautés. Aujourd’hui sort U-235, film belge sur fond de seconde guerre mondiale.

Fans d’humour noir, soyez servi. Ce long-métrage suivant un groupe de résistants belge offre son lot de séquences folles où il faut parfois avoir le cœur un minimum accroché pour suivre ce qu’il s’y passe. Rassurez-vous tout de même pour les plus sensibles, on est loin d’un film entièrement gore et c’est avant tout un moment de bonne détente que nous propose U-235.

Le début du film est assez rythmé et tous les bons codes sont là entre la musique, les personnages un peu badass et les petites surprises scénaristiques. Très vite, on nous balance la ligne directrice. Le groupe de résistants est engagé pour une mission spéciale et décisive pour la suite du conflit : maîtriser un sous-marin allemand pour se rendre aux Etats-Unis avec un chargement d’uranium nécessaire au projet Manhattan qui a pour but la création de la bombe atomique. Comme vous pouvez surement le deviner, cette mission ne sera pas de tout repos et l’ennemi tentera rapidement de les stopper sur leur route.

Voilà le fond de l’histoire et si vous avez une bonne culture générale vous connaissez sans doute son issue. L’intrigue insistera donc essentiellement sur les personnages et leur évolution tout au long du récit. Alors que la première partie est plutôt bien amenée et donne envie de poursuivre, il arrive un moment où les événements deviennent trop prévisibles. Il en vient même à ce qu’on ne supporte plus un ou deux personnages devenus trop lourds.

Malgré ces petits défauts, U-235 mérite d’être vu et partagé, ne serait-ce que pour son côté fou digne d’un film catastrophe dans un certain sens. Il manquait juste peut être un petit grain de folie pour nous marquer davantage.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :