Critique de Tu ne tueras point

Tu ne tueras point

9.6

Scénario

9.5/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Bande originale

9.0/10

Les pour

  • Andrew Garfield est magistral
  • Mel Gibson, à la réal, signe un retour triomphant
  • Un hommage à Desmond Doss réussi

#Twitter : #TuNeTuerasPoint @Metropolitan_Fr

Réalisateur : Mel Gibson

Acteurs : Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer, Sam Worthington, Luke Bracey, Hugo Weaving, Rachel Griffiths

Date de sortie : 9 novembre 2016

Durée : 2h11

Mel Gibson est de retour derrière la caméra et il frappe fort de nouveau avec Tu ne tueras point, un film se déroulant en pleine seconde guerre mondiale. Dans ce contexte, un jeune homme Desmond Doss s’engage dans l’armée non pas pour combattre mais pour sauver un maximum de vie.

Tu ne tueras point6
Pour nous permettre de bien comprendre cette histoire vraie qu’il veut nous raconter, Gibson ne nous plonge pas trop vite dans le combat et prend le temps de nous raconter le passif de cette personne hors norme qui a sauvé énormément de vie à elle seule. On nous montre dans un premier temps comment sont nées les convictions de Desmond et ce qui l’a amené à respecter un accord avec Dieu jusqu’au bout malgré les embûches qu’il aura à surmonter.
Pour interpréter ce courageux héros de guerre, le choix s’est porté sur Andrew Garfield qui une fois encore nous prouve qu’il a un talent magistral pour nous véhiculer un tas d’émotion. Sa justesse à chaque scène est parfaite que ce soit dans une scène romantique ou dans le gouffre tumultueux de l’horreur de la guerre. Pour lui donner la réplique, on a  droit à un florilège d’acteurs talentueux. De Hugo Weaving à Sam Worthington en passant par Vince Vaugh et Teresa Palmer, tous portent leur rôle comme il faut.

Au niveau technique, la photographie est maîtrisée. L’horreur de la guerre ne nous est pas épargnée. Que ce soit par les cris, le sang ou simplement le bouleversement psychologique qu’ont du vivre tous ces soldats, on constate une fois de plus l’atrocité et la violence de la guerre. Pour accompagner l’image, un peu de musique vient se coucher par moment pour adoucir ou renforcer une scène et elle sait également se retirer quand un passage calme ou les vrombissements des canons suffisent à faire passer l’émotion.
En somme, Tu ne tueras point est grandiose et offre un magnifique hommage à ce héros de guerre trop méconnu. A voir absolument.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :