Critique de This is not a love story

This is not alone story

8.6

Scénario

8.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Un teen movie Intelligent
  • Une belle prestation des acteurs
  • Une superbe musique

Les contre

  • On préfère le titre original plus adulte
Avis:

Twitter: #ThisisnotaloveStory

titre VO: Me and Earl and The Dying Girl

Acteurs: Thomas Mann, Olivia Cooke, RJ Cyler, Connie Britton, Jon Bernthal

Réalisateur: Alfonso Gomez-Rejon

Date de sortie: 18 novembre 2015 (1h46min)

Les teen Movies, on en mange pratiquement autant que du film de super héros ces dernières années. Logique me direz vous dans la mesure où c’est la cible qui va le plus au cinéma et qu’il faut bien essayer de les intéresser. Quoi de mieux dès lors pour y parvenir que de créer des histoires avec des personnages du même âge que le public actuel ?

Qu’ils s’entre-tuent  entre eux dans un jeu, qu’ils soient vampires romantiques ou simplement nul en sex, on ne compte plus les films avec des ados. Parfois cela fonctionne, parfois c’est ridicule.

Et puis il y a eu Nos étoiles contraires et l’histoire de deux jeunes affrontant la mort. Un film très populaire et qui à l’image de This is not a love story a sans doute déclenché un style que l’on retrouvera régulièrement, à savoir des ados affrontant la perte d’un être aimé.

Et pour tout vous dire, si c’est aussi bon que This is not a love story, alors je dis banco, donnez-moi en encore.

Car ici pas questions d’ados totalement idiots mais bien de véritables jeunes adultes qui réfléchissent et vivent de manière normale, soit plus proche de l’adulte que de l’enfant, le concept même de l’adolescence donc.

This is not a love story critique3

Ici aussi (comme dans Nos étoiles contraires) on va suivre une jeune fille combattant la maladie mais cette fois elle n’est pas tant le personnage principal mais bien son ami par obligation; un ado un peu égoïste totalement coupé des autres qui par obligation va apprendre réellement ce qu’est de s’intégrer aux autres, d’écouter, aimer… de vivre.

This is not a love story critique2Ce personnage principal, c’est Greg brillamment interprété par Thomas Mann qui a bien changé depuis Projet X et montre qu’il est définitivement un excellent acteur. Il faut dire qu’il apporte juste ce qu’il faut d’authenticité au personnage et d justesse pour que les ados et les adultes se prennent instantanément de sympathie pour lui là où justement dans d’autres Teen movies, les adultes soupirent de la bêtise d’écriture des personnages au bout de deux lignes de dialogues. Non, ici le personnage de Greg, au même titre que les autres, est bien écrit et plaît à tout le monde.

Olivia Cook n’est absolument pas à reléguer au second plan puisqu’elle crève l’écran dans chacune de ses scènes. jeune fille tantôt forte, tantôt perdue, ou désespérée par ce qui lui arrive, le personnage de Rachel bénéficie lui aussi d’une grande qualité d’écriture et d’interprétation.

This is not a love story critique5

De bons acteurs donc, une bonne histoire malgré une ou deux petites longueurs mais jamais géantes pour un film très adulte joué par des ados et donc accessible à tous.

A noter également une très jolie bande originale dont ce tube des années 60

Ou encore Dance With me de Ra Ra riot

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :