Critique de The Tale of Tales

Avis:

Twitter : #TheTaleOfTales @le_pacte

Titre Original : Il Racconto dei Racconti

Acteurs : Salma Hayek, Vincent Cassel, Toby Jones, John C. Reilly, Jessie Cave

Réalisateur : Matteo Garrone

Date de Sortie : 1 juillet 2015 (2h0min)

Synopsis :

Il était une fois trois royaumes voisins où dans de merveilleux châteaux régnaient rois et reines, princes et princesses : un roi fornicateur et libertin, un autre captivé par un étrange animal, une reine obsédée par son désir d’enfant… Sorciers et fées, monstres redoutables, ogre et vieilles lavandières, saltimbanques et courtisans sont les héros de cette libre interprétation des célèbres contes de Giambattista Basile.

tale of tales-logo

Tale of Tales est l’adaptation des célèbres contes italiens de Giambattista Basile que le réalisateur, Matteo Garrone, réussi à transposer pour l’écran et à nous transporter dans un monde imaginaire de conte de fées qu’on a pas l’habitude de voir sur grand écran. Le film entremêle trois histoires où nous retrouvons le sens du baroque et à la fois du fantastique et tout ceci est fait avec le plus grand des sérieux, alors que certaines scènes sont complètement surréalistes avec des personnages au physique atypique, mais le réalisateur arrive à nous surprendre de par l’imaginaire et la folie du film.

La scène d’ouverture du film commence fort et annonce du bon pour la suite, sans compter des acteurs internationaux sublimés par des costumes royaux à travers de multiples intrigues prêtes à nous embarquer dans ce monde imaginaire. Malgré une belle mise en bouche en début de film, la suite est un peu moins savoureuse et réjouissante car tout ceci s’épuise au fur et à mesure que la trame avance. On passe ainsi d’une séquence à une autre enchaînant parfois des moments incompréhensible et parfois même faisant preuve de complexité inutile.  Heureusement pour nous spectateur, les choses s’éclaircissent un peu vers la fin.

tale of tales-image03

Au départ l’intrigue semblait plutôt ambiguë, mais grâce à ses personnages loufoques qui rendent certaines scènes aussi ridicules que possible, mais ce de manière totalement assumées, le film parvient à nous maintenir en haleine et c’est ce qui en fait en quelque sorte la force de ce dernier, grâce justement à ces dites scènes qui en deviennent hilarantes. Elles nous emportent dans leur folie.

Comme dit précédemment, le film expose ainsi plusieurs petites histoires dont la finalité se veut unique, apportant ainsi un point commun entre celles ci.

Ce conte des contes manque légèrement de rythmes il faut le dire et s’enchaîne par de nombreux fondus noir, même si tout ceci ne se veut finalement pas très géant. Fort heureusement, la musique proposée par Alexandre Desplat nous capte et nous emporte, offrant ainsi de jolis moments.

Tale of Tales a quand même pas mal de défauts, mais parvient finalement à nous transporter par l’enchaînement de ces contes, incluant notamment de belles images et une agréable bande original, sans oublier les très bons acteurs. Un beau film qui mêle folie et fantaisie; une jolie découverte.

tale of tales-image02

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :