Critique de The Hobbit

Avis:

Twitter: @warnerbrosfr @WarnerBrosEnt @wbpictures

Acteurs: Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage, Ken Stott, Graham McTavish, William Kircher, James Nesbitt, Stephen Hunter

Réalisateur: Peter Jackson

Bande annonce: 

Avis:

Pour débuter cette critique, je dois vous expliquer que je suis loin d’être un fan du « Seigneur des anneaux » et aujourd’hui encore, je trouve honteux les 11 oscars du « retour du roi ». Rien de particulier contre cette saga mais je ne suis pas fan de cet univers avec les trolls etc. Seul Harry Potter a su m’embarquer dans un monde un peu féerique.

Si je suis allé voir ce film c’est avant tout pour vous parler du Hfr, le nouveau format utilisé par Peter Jackson et disons le de suite, les fans vont se prendre un coup de vieux royal, de la même façon que les fans de Star Wars ont vécu entre les 2 trilogies. Il y a un fossé entre les deux films d’un point de vue de la réalisation et de la technique.

Cette technique justement consistant à filmer 2 fois plus d’images à la seconde (48 contre 24) utilisée ici est parfaite pour ce genre de cinéma, tout d’abord par ce qu’elle offre une 3d nette, agréable et incroyablement envoûtante. C’est aussi une réussite par ce que l’univers de Tolkien est un univers tellement riche et beau sur le plan visuel que c’est un régal pour les yeux. Croyez moi si vous devez aller voir ce film, allez le voir en IMAX 3D Hfr pour vivre une expérience hors du commun.

Je parlais d’immersion et pour vous donner un exemple, imaginez vous lorsque vous allez à Disney et que vous êtes émerveillé dans l’attraction « Pirates des Caraïbes » ou encore « Péter pan » tant les décors prennent vie et vous embarquent ailleurs. Avec ce film, j’ai eu exactement le même sentiment, celui de me retrouver dans des décors majestueux, réels et tellement détaillés que cela en était bluffant.

La première critique qui sort généralement de cette expérience est que tout semble accélérés et il est vrai qu’il faut un certain temps d’adaptation et que le début du film va vous sembler étrange mais après quelques minutes ce n’est plus du tout un problème et en rien gênant. Je n’ai pas eu l’effet Benny Hill comme certains le laissaient entendre.

Ensuite, pourquoi selon moi ce format ne doit pas devenir une norme, simplement parce qu’il n’y à plus du tout l’effet « cinéma » et que regarder « The hobbit » ou un documentaire sur la Nouvelle-Zélande sur un écran Led donnera le même effet. Un film classique donc sans effets, sans magie laisserait donc l’impression de regarder un Louis la brocante en 3D.

Voilà donc pour mon opinion vis à vis du Hfr qui bien utilisé est un réel plaisir. Et bon sang que les décors sont superbes.

Les scènes d’actions également sont fluides et visible grâce a cette technique, on est loin de la 3D de Transformers où on ne savait pas qui tapait qui…

Passons maintenant à la critique du film…

Forcément il y a des choses que j’ai adoré tel que la bataille finale vraiment réussie, les paysages ainsi que toutes les scènes d’actions tellement épique à chaque fois et la 3D très bien utilisée. La musique est superbe elle aussi et…

Désolé les fans mais pour moi ça s’arrête un peu ici.

Je trouve l’humour du film vraiment enfantin digne d’un gamin de 2 ans (je n’ai jamais autant levé les yeux au ciel que lors de cette projection), la quête en elle même est un peu pauvre et on ne s’y intéresse qu’à moitié. La technique et la beauté visuelle camouflent totalement l’intrigue qui plus est n’est pas des plus démente.

Le jeu d’acteur est je trouve assez mauvais et seul Bilbon est bien interprété. Le roi des nains donne l’impression de toujours faire la même tête, à savoir tirer la tronche et après 1h00 de film, ça en devient pénible.

Parlons justement de la longueur totalement injustifiée du film qui avec ses 2h45 tire sur la corde jusqu’à la toute fin où alors qu’on se dit ça y est, on est au bout, laisse comprendre que ce film n’a pas de fin… Et oui il y aura 2 suites.

Par contre Peter Jackson sait comment exciter les fans en faisant apparaître par ci par là certains acteurs de la trilogie de l’anneau tel que Elijah Wood qui n’apporte strictement rien à l’histoire et qui semble avoir été là juste pour pouvoir bosser 2 jours ou encore le passage avec Gollum qui si au départ est fun, tire tellement en longueur qu’arrivé à la 3ème énigme, on a envie de le dégager de l’écran et faire avancer l’histoire.

En réalité le gros problème de ce film est clairement le manque de matière et là où je me suis vraiment éclaté sur les scènes d’actions, je me suis royalement ennuyé sur les autres passages.

On évitera de parler des nains qui chantent 2 fois tant c’est ridicule. On évitera aussi de dire qu’il débute le film à 14, se font attaquer de toute part et ne meurt jamais…

Voilà, ce film plaira aux fans mais sans doute pas aux autres.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :