Critique de The Field Guide to Evil

The Field Guide To Evil

4.8

Scénario

4.5/10

Réalisation

5.0/10

Casting

5.0/10

Les contre

  • De courtes histoires qui manquent de profondeur
  • Des intrigues trop confuses

Twitter : #TheFieldGuideToEvil @etrangefestival #EtrangeFestival

Casting : Paul Ford, Birgit Minichmayr, Jilon VanOver, Claude Duhamel, Thomas Schubert, Andrzej Konopka, Károly Hajduk, Fatma Mohamed

Réalisateur : Can Evrenol, Katrin Gebbe, Veronika Franz, Severin Fiala, Yannis Veslemes, Ashim Ahluwalia, Agnieszka Smoczynska et Calvin Reeder

Durée : 1h57

Date de sortie :  ???

Difficile d’accrocher à The Field Guide To Evil et surtout d’y trouver un intérêt.

Ce qu’on gardera principalement en mémoire est cette ouverture et fermeture d’un livre intitulé The Field Guide of Evil qui intervient entre chaque histoire que le film portant le même titre nous propose.

Huits courts métrages donc d’une dizaine de minutes chacun où le récit se dirige vers le fantastique et surtout le folklore autour du mal à travers le monde. De l’Amerique à l’Inde en passant par la Hongrie, chaque scénario est plus ou moins étrange. Vu que c’est court on en sort la plupart du temps interrogatif tant on a du mal à trouver un sens ou même à comprendre le message.

Ainsi The Field Guide of Evil n’est pas catastrophique mais assez déroutant et l’on en vient à attendre avec impatience que les huit histoires se terminent pour quitter la salle. Dommage car certaines intrigues auraient potentiellement de quoi s’exprimer sur une durée plus longue. Du côté technique, malgré le fond parfois extrême, la réalisation est assez réussie pour certains des courts métrages.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :