Critique de The father

The Father

10

Scénario

10.0/10

Casting

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Bande originale

10.0/10

Les pour

  • Performances d'acteurs incroyable
  • Une réalisation intelligente

Twitter : #TheFather

Titre VO :

Réalisateur :  Florian Zeller

Acteurs : Anthony Hopkins, Olivia Colman, Rufus Sewell

Durée : 1H38

Date de sortie : 26 mai 2021

Quel grand film !

Oui The father est incroyable sur plusieurs niveaux. Débutons par la performance d’Anthony Hopkins qui lui a permis de remporter son second Oscar et si les fans de Chadwick Boseman ont et du mal à s’en remettre, il faudrait être de sacrée mauvaise foi après avoir vu The father pour ne pas applaudir Hopkins et admettre qu’il délivre ici la plus belle prestation d’acteur de l’année et au-delà.

Incroyablement touchant et juste, on a face à nous un très grand acteur délivrant une très grande performance loin d’être simple vu le sujet.

Face à lui, les autres acteurs sont également bluffants à commencer par Olivia Colman à nouveau exceptionnelle. Elle navigue tant bien que mal dans une situation très difficile et douloureuse par un jeu d’actrice sobre et d’une justesse incroyable.

Pour ce qui est du sujet, on pense qu’il est préférable pour vous de le découvrir par vous-même, car la réalisation proposée par Florian Zeller permet à la fois de comprendre ce dernier, mais aussi de le subir et le comprendre.

Sans trop dévoiler de quoi il s’agit, le thème du film est incroyablement important à la réussite globale de ce film et permet une narration intelligente ainsi qu’une réalisation somptueuse de la part de Florian Zeller.

Enfin la bande originale est soignée et s’accorde parfaitement au film.

The father est un magnifique film, mais aussi une expérience qui permet d’approcher un sujet difficile à vivre et de mieux comprendre ce que cela peut faire chez quelqu’un ainsi que son entourage.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :