Critique de Suicide Squad

Suicide Squad

6.6

Scénario

7.0/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

7.0/10

Musique

7.0/10

3D

4.0/10

Les pour

  • Margot Robbie et Will Smith
  • Une bonne BO
  • De l'humour

Les contre

  • Jared Leto est un mauvais Joker
  • Une réalisation étrange
  • Une 3D marketing

#Twitter : #SuicideSquad @warnerbrosfr

Réalisateurs : David Ayer

Acteurs : Will Smith, Jared Leto, Margot Robbie, Joel Kinnaman, Viola Davis, Jai Courtney, Ike Barinholtz, Jay Hernandez, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Cara Delevingne

Date de sortie : 3 août 2016

durée: 2H10

Suicide squad, l’une de mes grosses attentes de l’année et le voilà enfin vu.

De nombreuses promesses étaient faites et si certains vont hurler au pétard mouillé après la vision, il nous faut tempérer un peu, car tout n’est pas mauvais dans ce film contrairement à sa campagne de pub une fois encore exagérée. Visiblement Warner n’a pas retenu la leçon de Batman V Superman et à tellement survendu son film et ses personnages qu’en sortie de salle, le film ne peut que décevoir une partie du public.

Suicide Squad Critique3

Commençons pas le plus gros loupé de la com, son Joker. Oui Warner à tout fait pour faire oublier Heath Ledger avec l’aide de son acteur vedette Jared Leto qui ne savait plus quoi faire ou dire pour se mettre en avant. Et bien, sachez que ce n’est pas en tatouant un mec et lui mettant un dentier que l’on crée une personnalité. Jared Leto donne l’impression d’être une reprise loupée d’un grand classique interprété par un prétendant à la nouvelle star. On voit bien qu’il essaye quelque chose mais n’apporte absolument rien d’unique ou d’intéressant au personnage. Il est au mieux un best of des autres jokers, l’âme et la folie en moins.

On préfère largement la folie de Ledger, l’aspect romantique de Nicholson ou encore la folie du personnage animé des 90’s plutôt que cette nouvelle déclinaison foireuse.

Désolé, joker tu te fais voler la vedette par ta bien aimée Harley Quinn.

Parlons en justement de Harley Quinn et de son interprète Margot Robbie. Oui la jeune femme a tout saisi du personnage et l’interprète de manière magistrale. Elle est à la fois magnifique, touchante sur certaines scènes, totalement déjantée dans d’autres et surtout riche en personnalité. Et, bien même que ce soit la première version live du personnage, Margot Robbie s’impose tellement qu’à l’image de Michelle Pfeiffer en Catwoman, restera l’exemple à suivre et le modèle de référence pour les prochaines incarnations du personnage que l’on espère le plus tard possible

Suicide Squad Critique1

Dans le film, Amanda Waler déclare qu’Harley Quinn est encore plus folle que le Joker, mais elle est surtout bien plus intéressante et le film serait nettement moins bon sans elle.

Concernant les autres personnages, il y a bien entendu certains faire-valoir ou des personnages sous-exploités tels que Killer Croc dont on aurait aimé voir et en savoir bien plus d’autant qu’il est très intéressant et bien joué mais ce ne sera jamais le cas par ici.

En réalité les scénaristes se sont concentrés sur deux personnages, Harley Quinn et Deadshot au détriment des autres. Grosse erreur quand on fait un film sur un groupe de personnages que d’en laisser la plupart sur le carreau.

Place donc à Deadshot, lui aussi très bien interprété par Will Smith qui retrouve ici un de ses meilleurs rôles.  Il donne assez d’intérêt à son personnage que pour nous faire aimer le méchant qu’il est et offre assez de nuances à son jeu que pour sortir du lot et nous montrer par la même occasion combien des personnages tels que Katana ou même l’enchanteresse péniblement interprétée par Cara Delevingne ne servent pas à grand-chose.

Suicide Squad Critique4

Enfin il y a aussi quelques surprises avec entre autre Joel Kinnaman et Jai Courtney que l’on pensait définitivement mauvais comme acteurs et qui finalement s’en sortent bien.

Après les acteurs, place à la réalisation et la question que l’on se demande en sortie de salle est « Est-ce que David Ayer a réalisé tout le film ?  » tant Suicide Squad manque de cohérence et de logique.

Ainsi le film débute avec une approche très Gardiens de la Galaxie de par ses musiques bien que contrairement à son grand frère de chez Marvel, celles-ci semblent plus mises là pour faire bien que pour soutenir l’histoire avant que tout ceci ne soit éclipsé dans la seconde partie et laisse place à une BO des plus classiques et ce si longtemps que lorsque arrive la chanson de Queen en toute fin de film on se dit… Ah, ils se sont souvenus que le film était « Fun et différent ».

Mais les problèmes de réalisations ne se jouent pas que sur la BO et la manière dont est monté le film est aussi totalement différente au début de par son aspect très BD et coupé que par la suite, lorsque l’on connaît (un peu) les personnages. Là aussi tout l’aspect coloré et déjanté laisse place à 1H45 de film classique. Alors, où est la folie du début ?

Enfin, le scénario est bien entendu classique et comprend le même problème que ces films issus des « Cinematic Univers »

Comme chez Marvel, quand on regarde un film solo, on ne peut s’empêcher de se demander à chaque fois « Mais pourquoi Thor n’aide pas Iron Man ou Captain America, pourquoi les Avengers ne se retrouvent-ils pas à chaque fois, ont-ils des RTT à rattraper ?  » et bien c’est la même ici et alors que Batman (et un futur allié) s’amusent au début à capturer les méchants un par un… Aucun signe de ceux-ci quand le monde est proche de sa fin. Est-ce que Batman était en vacances dans un Fjord ? Bref, c’est ce que je déplore à chaque fois dans ces films, la faute à vouloir créer un univers regroupant tout le monde.

Suicide Squad Critique2

D’un autre côté, l’histoire reste amusante et ne souffre d’absolument aucun temps morts. Les 2H00 passent très très vite et l’on ne regardera pas une seule fois sa montre pour se demander quand le film va se terminer, bien au contraire, on n’aurait pas été contre 30′ de plus pour développer les personnages et nous en apprendre d’avantage sur eux.

On ne va donc pas tourner autour du pot, Suicide Squad est loin d’être loupé et est à ce jour le film DC le plus fun (merci la reine MARGOT) mais on reste encore loin des Batman de Burton où Nolan qui possédaient des scénarios de qualité.

A noter également une 3D uniquement marketing et dispensable, une scène en milieu de générique et deux passages présents dans la bande annonce finalement coupés au montage.

2 commentaires sur Critique de Suicide Squad

  1. Merci à toi pour ta critique ! Je suis bien d’accord avec toi pour le Joker incarné par Jared Leto, il est franchement mauvais, et quel dommage car c’est un bon acteur ! J’espère qu’il ne va pas se perdre dans les méandres de rôle déguisés et en arriver à un point de non-retour ou presque, tel que Johnny Depp… Par contre contrairement à toi, je ne trouve pas Will Smith exceptionnel dans son rôle, il joue bien mais ça ne le change pas non plus de ses rôles habituels… Et bien au contraire Joel Kinnaman est certainement l’acteur qui joue le mieux dans ce film pour moi, même si je préférerai le voir jouer dans des rôles plus dramatiques ; dans la série The Killing il montre une performance vraiment top, mais du fait de son statut de beau gosse on ne lui propose certainement pas d’autres rôles que celui du grand mec baraqué, dommage…
    En tout cas, sur ces 2 heures de film, rien de nouveau, autant de surenchères que dans les Avengers et autres films de super héros… Il y a trop de personnages donc difficile de donner plus de profondeur à ces « faux » vilains méchants… La bande annonce à elle seule suffisait. Par contre, la réalisation ne m’a pas choquée plus que ça, plutôt originale je trouve. Dans tous les cas, moi je suis allée voir ce film surtout pour le rôle d’Harley Quinn et le Joker… Pour ce dernier évidemment décevant, mais Margot Robbie est vraiment géniale ; en plus d’être canon, elle confirme que c’est une bonne actrice, elle a quelque chose, et ce personnage lui va vraiment bien, elle n’a pas besoin de se forcer. Dans les héroïnes DC, elle me fait penser à Catwoman campée par Michelle Pfeiffer dans le Batman de T. Burton : des femmes intelligentes, drôles, belles et torturées jouées par de bonnes comédiennes, sans doute les meilleures jusque-là !
    Mais le pire du pire des personnages, reste quand même Enchanteresse, comme tu dis, là je pense qu’ils se sont complètement planté dans le casting… Ils ont voulu prendre le top model que tout le monde s’arrache dans le milieu de la mode, mais elle n’était pas du tout à la hauteur en tant qu’actrice… Son visage trop poupin ne correspondait pas du tout à ce rôle… Mon bilan : merci à Harley Quinn, à la BO et à l’humour pour avoir « sauver » cet énième film de bandes de supers héros ! Moi je mets un 5/10 🙂

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Répondre à aliasnad Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :