Critique de Star Wars, épisode VIII : Les derniers Jedi

Star Wars, épisode VIII : Les derniers Jedi

9.2

Scénario

7.5/10

Acteurs

9.8/10

Réalisation

9.5/10

Bande originale

9.9/10

Les pour

  • Un vent de fraicheur sur la saga
  • Un casting parfait
  • On évite la facilité "Surfons sur la mort de..."

Les contre

  • Un goût d'inachevé sur certains petits points

Twitter : #StarWars #LesDerniersJedi

titre VO: Star Wars episode 8 : The last Jedi

Réalisateur : Rian Johnson

Acteurs : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Adam Driver, Carrie Fisher

Durée : 2h32

Date de sortie : 13 décembre 2017

L’attente est donc terminée… 2 ans entre l’épisode 7 et ce nouveau volet, cela semble court et pourtant l’attente aura été longue pour les fans de la saga et elle le sera d’autant plus pour l’épisode 9 puisque ce nouveau volet est déconcertant !

Comme vous le savez sans doute, l’épisode 9 sera réalisé par J.J Abrams (déjà réalisateur de l’épisode 7) alors que ce huitième volet était signé Rian Johnson. Forcément on se demande ce qu’il en sera tant ce « Les derniers Jedi » est différent dans le ton de l’opus 7 et même vis-vis de l’entièreté de la saga.

Et là où certains fans ont pesté contre J.J. Abrams d’avoir réalisé un film trop proche des autres volet de Star Wars, d’autres risquent à leur tour de crier contre Rian Johnson vis-vis de l’humour très présent dans le film.

Oui Star Wars épisode 8 est drôle, fait des blagues avec des jeux de mots, de l’auto-dérision (notamment avec Luke) ou par le biais de la nouvelle créature (Porg) que certains vont adorer et d’autres n’y voir qu’une peluche mignonne à placer sous le sapin.

Mais que l’on ne s’y méprenne pas, ce nouvel épisode est définitivement un des meilleurs des 8 déjà sortis (hors Spin-off and co) et ces nouveautés sont les bienvenues tout en étant déconcertantes pour les fans les plus assidus.

Un autre point qui risque de surprendre régalement est son aspect « Conclusion » assez étrange sachant qu’il y a un dernier épisode juste derrière. Oui, la fin de l’épisode 8 laisse à la fois un goût d’inachevé sur certaines thématiques et offre en même temps une conclusion assez marquée si bien que la fin de cet épisode 8 aurait pu être la fin de l’épisode 9.

Il nous est évidemment difficile de tout vous expliquer sans Spoiler, vous en conviendrez, mais sachez que de mon côté, la fin du film m’a laissée à la fois de l’excitation pour la suite et un goût d’inachevé sur cet opus et notamment en ce qui concerne Carrie Fisher a qui l’on promettait une conclusion… Qui ne viendra pas (dans ce film).

Passé l’histoire, saluons justement la performance de Carrie Fischer qui avec Mark Hamill continuent de porter le film et c malgré les autres belles performances du casting. Il y a une telle aura autour des deux comédiens que chaque apparition des deux comédiens apporte une intensité très forte et pourtant Rian Johnson n’a absolument pas joué l’aspect « Adieu facile, tire-larmes concernant notre princesse préférée » là où d’autres grosses franchises ont tout misé dessus pour faire exister le film (Fast and Furious, c’est pour toi ça)

Du côté des jeunes, on craque toujours sur l’accent de Daisy Ridley et le côté sympa de John Boyega relégué en tant que second rôle ici (vis-vis d’Oscar Isaac bien plus important ici) là où on comprend clairement pourquoi Adam Driver a été choisi en méchant de service.

Décrié à la fin de l’épisode 7, Adam Driver est simplement parfait dans ce film et montre constamment qu’il balance entre le côté obscure et la lumière. On ne sait jamais où il va aller et cela rend le personnage à la fois complexe, intéressant et attachant également là où Dark Vador était constamment du côté obscure.

John Williams fait évidemment des merveilles sur la bande originale, ce qui ne surprendra personne.

De manière générale, ce nouvel épisode de Star Wars est à placer dans le haut du classement StarWarsien, même s’il nous manque encore un petit peu pour devenir le meilleur épisode de la saga. Enfin si J.J. Abrams ne continue pas le ton amené sur ce film avec l’épisode 9, alors ce « Les derniers Jedi » restera un semi-ovni dans la franchise et un avant goût de ce que Rian Johnson risque de nous préparer avec sa prochaine trilogie de films.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire