Critique de « Spring breakers »

Avis:

Twitter:  #Springbreakers @MarsFilms @AshBenzo @selenagomez @JamesFrancoTV

Acteurs: James Franco, Vanessa Hudgens, Selena Gomez, Ashley Benson, Rachel Korine

Réalisateur: Harmony Korine

Date de sortie: 06 Mars 2013

Bande annonce:

Vidéo de Zickma

Avis de #Chris

On va entrer directement dans le sujet, que le film ne soit que interdit aux -12 ans avec avertissement est un très bon coup pour Mars distribution car ce film méritait un -16 et je peux vous dire que cela devrait provoquer un débat.

Le film comprend, de la drogue, du sex, de la violence, une image très rabaissée de la femme (hormis les 4 héroïnes) et la plus part des enfants présents dans la salle ont unanimement réagi dés la première scène avec une Vanessa Hudgens utilisant une pipe à eau !

Derrière nous se trouvait une mère de famille (très pénible à toujours parler) qui n’a cessé tout le long du film à demander à sa fille (très jeune) de fermer les yeux ou de ne pas faire attention à ce qu’elle voyait à l’écran.

Il est clair que la salle était composée essentiellement d’enfants et de petites filles fans des actrices qu’elles avaient vues dans des séries et films « grand public » et les voir là dedans ne pourra que les surprendre.

Imaginez les Expendables sur une affiche et qu’au début du film, on voit Arnold en tutu faire de la danse classique ! Le choc est le même ici.

Parlons un peu du film justement, il est difficile à apprécier car difficile à appréhender. Il y a de très belles choses comme le passage avec « Everytime » de Britney Spears, des acteurs vraiment bons dont un James Franco méconnaissable (bougez son nom de l’affiche et nombreux sont ceux ne pouvant dire qu’il était dans le film) et enfin une réalisation énervée mais calme aux bons moments.

Malheureusement, on a aussi l’impression d’assister à un long clip de rap US de plus d’1h30 avec tous les codes du genre. On a droit à l’alcool, les seins nus, le look Gangsta, la musique et la façon de filmer propre à ces clips. Ne manquait qu’une voiture et un car-wash. Cela est un style auquel il faut adhérer, Perso je ne suis pas fana de ce genre de clip donc…

Au final, sans la polémique, la petite interdiction aux -12 et les actrices qui cassent leur image, le film est assez pauvre et sera vite oublié… Et pourtant il m’a dégagé une certaine sympathie, même si je pense que cela vient vraiment du fait qu’il y ait dans le film Ashley Benson que j’apprécie vraiment !

Par contre même si elles cassent leur image, les actrices ne se sont pas totalement déshabiller et la seule qui n’hésite pas à montrer ses seins à tout va est la femme du réalisateur, à savoir Rachel Korine

Avis de Jonathan:

Je dois avouer qu’au départ un film dont le scénario est simplement l’histoire de quatre jeunes étudiantes qui ont comme seul et unique rêve de participer au « Spring Break » (wouah quel grand rêve !), ne m’enchantait guère.

Mais bon finalement, c’est certainement la curiosité qui m’aura poussé à aller voir cette objet- filmique-non-identifié, camouflé en une espèce de gros trip MTV.

Alors, pour en venir au film en lui-même. J’ai trouvé le film complètement nul dans sa première demi-heure. Je me suis vraiment demandé dans quoi je m’étais embarqué. Première demi-heure ou nous assistons, à l’organisation et le passage à l’acte d’un braquage de fast-food pour finir sur l’arrestation des quatre jeunes femmes par la police.

Heureusement après cette demi-heure à la limite de l’insupportable arrive enfin le personnage dénommé Alien (James Franco), un gangster-dealer, rappeur à ses heures perdues. James Franco que j’ai d’ailleurs trouvé absolument génial et totalement méconnaissable dans son rôle de rappeur-gangster-dealer. Incroyable !

Alien qui va payer la caution des quatre demoiselles pour faire d’elles ses sortes de body-guard féminin et sbire à sa solde. Tout ça, apparemment pour organiser une vengeance personnelle dont les raisons resteront assez fumeuses !

Je retiendrais tout de même cette séquence musicale au ralenti, très originale, bercée par un air de Britney Spear que j’ai trouvé dans un certain sens assez poétique. Pour ma part, je pense que cette séquence en particulier, restera gravée dans les mémoires…

Au final, « Spring Breakers » ressemble plutôt à un clip MTV qu’un véritable film. Malgré quelques scènes déjà cultes, pour moi, il restera dans son ensemble un film très anecdotique…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :