Critique de S.O.S. Fantômes – Ghostbusters

SOS Fantômes

8

Scénario

8.5/10

Acteurs

8.5/10

Réalisation

8.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Une très bonne relecture
  • De bons gags
  • De bons SFX
  • Leslie Jones et Chris Hemsworth

Les contre

  • Une nouvelle chanson atroce

#Twitter : #SOSFantomes #Ghostbusters @SonyPicturesFr

Réalisateur : Paul Feig

Acteurs: Melissa McCarthy, Kristen Wiig, Kate McKinnon, Leslie Jones, Chris Hemsworth, Charles Dance

Date de sortie : 10 août 2016

Durée: 1H56

Dire que l’on a tout entendu sur ce reboot de Ghostbusters est faible. Sexiste, loupé, une honte pour la franchise, une actrice noire moche et pas drôle… Oui il y a eu beaucoup de conneries balancées sur le film, mais celle qui me faisait le plus peur dans toutes celles-ci était son aspect « Honte pour la francise » dans la mesure où les deux films originaux sont devenus avec le temps, de véritables classiques.

Ghostbusters 2016 critique5

Alors oui, on ne rigole pas à toutes les blagues de ce nouveau Ghostbusters, oui la base est à peu de choses près la même que le film de 1984, oui le nouveau générique est atroce et oui certains cameos sont un rien too much à l’image de celui de Bill Muray bien plus présent que les autres,  mais en aucun cas le film n’est sexiste, mauvais et ne fait honte à la franchise. Quant à Leslie Jones, celle que beaucoup qualifiaient déjà de la « Black de service sans intérêt » et bien, elle constitue le meilleur choix de casting du film.

Ce SOS Fantômes est un reboot et il faut dès lors oublier les précédents films même si les hommages sont nombreux dans cette relecture: certains diront même parfois trop nombreux. Ainsi l’apparition d’un petit fantôme vert bien connu des fans est sympa,  mais le film aurait pu faire sans également pour vous donner une idée de l’étendue des cameos.

Mais ce qui est certain est que ce Ghostbuster est de manière générale réussi avec une bonne dose d’humour et un casting vraiment bon. Evidemment toutes ont un rôle bien calibré et proche du stéréotype, mais rappelons que le film original était exactement pareil.

Ghostbusters 2016 critique2La surprise, selon moi, ne vient ni de Melissa McCarthy ou Kristen Wiig qui jouent très bien, mais pour une fois semblent en retrait, ni de Kate McKinnon qui malheureusement exagère un peu le personnage, mais bien de Leslie Jones, drôle dans chacune de ses scènes. Clairement, en sortie de salle, vous ne retiendrez qu’elle tant elle explose à l’écran. Elle a chaque fois le bon mot pour rire, son entrée dans le film est amusante et sa carrure fait qu’elle en impose vraiment.

La seconde bonne surprise vient de l’acteur masculin principal, à savoir Chris Hemsworth totalement déjanté et tellement drôle lui aussi.  Il est à crouler de rire en secrétaire totalement idiot et les scènes qu’il joue en présence de Kristen Wiig font partie des meilleures du film. Ces deux là sont hilarants quand ils partagent l’écran.

Ghostbusters 2016 critique3

La petite déception du casting vient donc du côté de Kate McKinnon qui bien qu’elle soit drôle semble parfois forcer sur son jeu pour toujours faire quelque chose. Sa folie aurait sans doute été plus amusante si apparaissent ainsi sans prévenir plutôt qu’en permanence affichée et poussée.

Qui dit reboot, dit également nouvelle technologie et de ce côté là, rien à redire. Les effets spéciaux sont réussis et les fantômes vraiment bien fichus. Puis le film se déroulant dans le monde moderne, Paul Feig n’oublie pas d’en jouer. Ainsi youtube fait partie du quotidien de nos Ghostbusters et cela apporte même une scène vraiment très drôle en début de film.

Ghostbusters 2016 critique4

Loin d’être parfait et bien qu’il ne deviendra sans doute pas culte à l’image du film original (mais aujourd’hui, quel film devient réellement culte ? ) cette relecture de SOS fantômes est une très bonne surprise puisque l’on n’attendait rien de celui-ci et en cela, Paul Feig a réussi son pari de faire un film qui plaira aux fans mais également aux nouveaux spectateurs. Quant a ceux qui se tracassent de ne voir que des filles à l’écran, sachez que le film n’est absolument pas féministe, ne joue pas sur le côté « Les femmes sont meilleures que les hommes » et le tout est proposé de manière naturelle, montrant qu’il n’y a aucune différence entre les femmes et les hommes, bravo Paul Feig.

Ghostbusters 2016 critique6

Ps: Le film comprend une scène post générique pour les fans de la saga originale donc restez bien jusqu’à la fin…

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :