Critique de Rocketman

Rocketman

7.9

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.0/10

Casting

8.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Taron Egerton incarne parfaitement Elton John
  • Un plaisir musical et visuel

Twitter : #Rocketman @paramountfr

Titre VO :

Réalisateur : Dexter Fletcher

Acteurs : Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden

Durée : 2h01

Date de sortie : 29 mai 2019

Après Freddy Mercury avec Bohemian Rhapsody, c’est au tour de Elton John d’avoir son biopic porté à l’écran.

Dans Rocketman, la vie de l’artiste est explorée dès sa plus tendre enfance où un jour il se décide à jouer quelques notes au piano alors qu’il n’a jamais pris de leçon. Après quelques années, Reginald Dwight se métamorphosera alors en Elton John qui connaîtra très vite un succès mondial. Sans être fan, on a tous entendu un jour une de ses chansons et c’est rapidement un plaisir à réentendre ou à redécouvrir dans le film.

Ce qui marquera plus les non puristes, c’est tout ce qu’on apprend sur sa vie. Sa famille et ses relations amicales n’auront pas toujours été tendre avec lui et on peut comprendre ses moments de chutes. Heureusement pour lui, il y a eu aussi des hauts et on est notamment très ému par la grande amitié qu’il partage avec un de ses fervents collaborateurs.

Pour incarner Elton John, le choix s’est posé sur Taron Egerton connu principalement pour son interprétation d’Eggsy dans les deux volets de Kingsman. C’est d’ailleurs durant le deuxième film qu’il fera la connaissance du chanteur. Dans Rocketman, sa performance est monstrueusement réussie. Il représente parfaitement l’artiste. Un vrai travail au niveau du visage et des postures.

Pour lui donner la réplique, on est ravie de voir Jamie Bell et Richard Madden, tous les deux aussi convaincants l’un que l’autre. Brice Dallas Howard est également présente et nous offre un bon jeu sous les traits de la mère d’Elton John.

C’est ensuite du côté artistique des costumes et du maquillage qu’on applaudit tant ces derniers sont magnifiques et respectueux des originaux. Un plein de couleur qui rappelle le plaisir qu’Elton John prend toujours à s’habiller pour chaque concert de façon parfois très étrange.

Pour finir, la partie musicale est très présente. On en viendrait même à plusieurs reprises à vouloir chanter en même temps que le film. Un vrai bonheur pour les fans.

Résultat, Rocketman est réussi et arrive à nous captiver pendant 2 heures sans nous ennuyer. On finit ému avec l’envie de ressortir les vieux disques et de, pourquoi pas, assister à un vrai concert de l’artiste si on a un jour la chance.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :