Critique de Resident Evil: Chapitre Final

Resident Evil: chapitre final

4.3

Scénario

5.0/10

Réalisation

5.0/10

Acteurs

6.0/10

Musique

1.0/10

Les pour

  • De l'action à gogo

Les contre

  • Des scènes trop prévisibles
  • Des effets spéciaux trop faible

Twitter: #ResidentEvil @Metropolitan_Fr

Réalisateur: Paul W.S Anderson

Acteurs/ actrices: Mila Jovovich, Ali Larter, Ian Glen, Shawn Roberts, Ruby Rose, Eoin Macken, William Levy, Fraser James

Date de sortie: 25 janvier 2017

Durée: 1h47

Synopsis

Alice, seule survivante de la bataille de Washington contre les zombies, doit retourner à l’endroit où le cauchemar a débuté : le Hive à Raccoon City. C’est là, qu’Umbrella Corporation a regroupé ses forces pour mener un assaut final contre les survivants de l’apocalypse.

La suite qui n’aurait jamais du voir le jour… ce Resident Evil annonce comme son titre l’indique LE chapitre final et c’est loin d’être le cas dans la mesure où la fin est finalement très ouverte… Alors véritable chapitre final ou pas ? telle est la question.

La saga qui de base était consacrée aux zombies et censée être une franchise de type horreur, s’est transformée au fil des années en une grosse marmelade bourée action WTF. De ce fait, Resident Evil s’apparente plus aujourd’hui à un gros film bourrin sans âme  ayant délaissé le public du début et surtout les fans du célèbre jeu vidéo.

Mila Jovovich est toujours présente histoire de rendre le tout un peu plus cohérent et donner une sorte de continuité à cette franchise, décidément bien bordélique. En même temps, sans cette saga, il y a bien longtemps que l’on ne parlerait plus d’elle.

Concernant l’histoire de ce dit Chapitre final, tout y est prévisible à souhait et pour le coup, il ne faut pas trop attendre de surprises… Mais ça on y a été préparé depuis le second volet déjà.

ne cherchez pas un quelconque attachement aux personnages, même celui d’Alice semble usé et peu interessante dans ce volet. On les regarde évoluer sans trop s’en soucier.

Pour ce qui est des décors, le budget alloué semble avoir été vraiment très faible d’où le casting. Les scènes d’actions sont pénibles, le méchant est trop cliché d’autant que c’est le même depuis le débuts de la saga. Bref ce Resident Evil: Chapitre final est à l’image des autres films de la franchise, soit un film divertissant sans prise de tête et surtout sans prise de risques

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :