Critique de Quand on a 17 ans

Quand on a 17 ans

8.9

Scénario

9.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Jolie histoire
  • Excellents acteurs
  • Bons moments de comédie

Twitter : #QuadOnA17Ans @WildBunch

Acteurs : Kacey Mottet Klein, Corentin Fila, Sandrine Kiberlain, Alexis Loret

Réalisatrice : André Téchniné

Date de sortie : 30 mars 2016 (1H56)

Quand on a 17 ans, c’est l’histoire de deux ados qui se cherchent, qui questionnent leur place dans la société, qui grandissent et rencontrent des difficultés, qui font face au drame aussi et surtout qui aiment.

Quand on a 17 ans Critique3

Quand on a 17 ans parle de l’homosexualité chez les ados sans jamais réellement en parler. En effet André Téchniné et sa scénariste préfèrent directement parler d’amour simplement et ce, de manière très belle et très intelligente. Oui Damien et Tom vont au début du film se regarder, se chercher, se détester comme pour rejeter l’inévitable, à savoir une attirance entre eux. Un processus finalement commun à toute relation lorsque l’on est ado et cet aspect de la vie est superbement développé et mis en avant dans le film.

La construction de la relation qui prend du temps à être avouée, concrétisée, rejetée, acceptée est proposée là aussi de manière naturelle sans faire de réelle distinction entre une relation hétérosexuelle ou homosexuelle, montrant que c’est en parlant simplement d’amour naturellement que l’on en vient à oublier qu’il y a une différence, différence finalement simplement là dans la tête des gens.

Mais, Quand on a 17 ans, ce n’est pas qu’une histoire d’amour entre deux ados, c’est aussi l’implication de la mère de Damien dans la vie de ces deux garçons, une mère qui jongle déjà avec l’idée de perdre son mari, militaire de carrière et ses patients vis à vis de son métier de médecin. Une mère qui a donc déjà bien à faire et qui va devoir assister son fils dans ses premiers émois.

Quand on a 17 ans Critique1

3 rôles importants et forts délivré par un trio d’acteur exceptionnel et sachez que je pèse mes mots. Entre un Kacey Mottet Klein qui donne vie à un personnage parfois maladroit, un Corentin Fila offrant une certaine froideur au sien et une Sandrine Kiberlain tout bonnement exceptionnelle, on a ici un des meilleurs casting vu dernièrement au cinéma. Il y a une alchimie entre les trois acteurs qui explosent à l’écran.

Concernant Sandrine Kiberlain, ici en second rôle (bien que très présente), elle est extrêmement drôle et propose un personnage vraiment fort, bien aidée par des dialogues d’une qualité sans pareilles. Sans vous citer ici certaines phrases du film, sachez qu’elle offre avec ce personnage de bien belles choses.

Quand on a 17 ans Critique4Quand on a 17 ans est aussi un film très drôle et certains passages ainsi qu’une fois encore, certains dialogues de qualité, offrent des moments de franche rigolade et permet de rendre le tout plus léger. Ainsi voir le film labellisé de « Drame » me fait sourire même si « Comédie » aurait été sans doute un peu too much aussi. En fait il n’y a pas vraiment de case pour ce film, ni comédie, ni drame… finalement un peu comme le place en avant le film, une simple histoire d’amour !

Puis, que dire du travail d’André Téchnié, vraiment beau avec un choix de décors somptueux, une musique originale très agréable et une manière de filmer  proche des comédiens et de leurs sensations, sans retenues parfois, mais toujours avec poésie et pudeur. Le monsieur n’a rien à prouver en tant que réalisateur et montre avec ce film qu’il en a encore dans le moteur.

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. Quand on a 17 ans: Rencontre avec André Téchiné | Zickma
  2. Quand on a 17 ans va sortir aux Etats-Unis | Zickma
  3. Sortie en dvd du film « Quand on a 17 ans » – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :